logo

10. Le traître

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire

Des pas s'affolaient sur le parquet tout neuf de la salle de reception dans le domaine du palais des plaisirs. Ce petit être vert avec une frange mal taillée tombant sur ses yeux rouges se dépêchait à rassembler ses affaires. De toute évidence il avait l'air préssé de dégerpir d'ici. Avare etait resté au palais lorsque la guilde était partie sur Forgefer. Ce manipulateur avait réussi a décrocher le poste de vigile au QG temporaire afin de surveiller les affaires personnelles des aventuriers et de protéger des nouvelles recrues en formation.



 

Il parlait aux quatre sihouettes assises maladroitement au banquet refroidit. Il fixa l'une d'elle afin de faire le point sur la situation.
- Hmm j'ai sous estimé cette guilde, en ce moment ils doivent être sur le point de pénétrer ForgeFer. Il y a de forte chance qu'ils apprennent que le maitre voleur m'a payé pour vous infiltrer.
Il tourna la tête à l'autre silhouette qui était un peu plus courbée sur la table.
- Tu comprends je n’avais pas le choix, vraiment pas le choix. J'ai une dette énorme à rembourser dit il d'un air inquiet. La Kapitalrisk ne plaisante pas la dessus et je ne pouvais pas retourner dans cette horrible mine. Non je devais le faire, c’était la meilleure solution évidement. Travailler dans cette mine n'est pas pour moi, je suis quand même plus utile en assassin, mais ces crétins de la Kapitalrisk ne m'ont jamais fait confiance .
Il alla fouiller dans les sacs des aventuriers et y vola les quelque pieces d'or puis, regarda la dernière silhouette, toujours immobile sa tète plongée dans son assiette.
- Tu comprends toi n'est ce pas? Apres tout je devais bien profiter de la situation. Oui oui, suis un gobelin de la Kapitalrisk et alors? Personne ne la découvert ici et cela m'a permis d'accepter cette mission. Les gobelins du cartel de baille-fond ayant rejoint Garosh, je pouvais plus facilement me faire passer pour quelqu'un de la horde et m'infiltrer dans une guilde. Le maître-voleur nain de Forgerfer l'avait bien compris lui. J'ignore toujours comment il m'a trouvé mais qu'importe, avec tout l'or qu'il me promettait pour ce contrat je pouvais racheter ma liberté et c'est tout ce qui compte.
Il pris ses sacs et se dirigea vers la sortie.
- De toute façon maintenant il est trop tard, je vais être découvert je me dois partir d'ici et me mettre au calme un moment.

Une fois devant la porte, Avare se tourna une derrière fois vers les silhouettes attablées.
- Vous auriez peut être eu plus de chance de vivre dans la capitale des nains de Forgerfer finalement, dit-il en ricanant.
Il claqua la porte. Sous le choc des vibrations les silhouettes sans vie tombèrent lourdement de leur chaises et se retrouvèrent dans leur sang qui s’était écoulé lentement pour en faire une marre recouvrant la moitie de la salle. Malgré leur blancheur mortuaire, on pouvait reconnaître les visages de Warmydalix, Loufok, Binch et Rosalia.
Les nouvelles recrues sortirent ainsi de la guilde, les pieds par devant.

Deux jours plus tard nous arrivions avec la guilde au palais des desirs avec l'intention de capturer Avare.
Je devançais de peu le groupe avec mon hippogriffe et dés le pied posé au sol je me dirigea vers l'unique bâtiment du domaine. La porte en bois pivota en me divulgant l'horrible spectacle. je fis aussitôt demi-tour et alla à la rencontre de Saisha qui me suivait de peu accompagné d'Apokalypto le troll chasseur. Sachant la situation critique je demanda à la pretresse.
- Saisha vient vite nous pouvons peut etre faire encore quelques choses pour eux.
- Tu sais bien que je ne peux pu soigner aussi bien qu'avant. Quoique avant ce n'était pas mieux répondis t elle d'air triste.
Je me souvenue alors que Saisha avait un passé aussi sombre que ses pouvoirs. Depuis qu'elle n'avait pas réussi à soigner son être aimé blessé mortellement à la suite d'une terrible bataille, elle tomba de l'autre côté de la raison. Elle se pensait être une soigneuse incompétente et par conséquent se jura de tuer ses ennemies avant qu'ils ne fassent de blessés. Dés lors, elle est devenue une redoutable attaquante, achevant ses victimes méticuleusement, certainement un ancien comportement de soigneur.
- Je ne peux pas utiliser la pierre d'âme sur eux, il est trop tard pour qu'elle en ramene un, repondis-je.
Saisha et Apokalypto compris alors qu'un drame irréparable c’était produit et entrèrent dans la salle de réception constater les décès. La prêtresse se pencha sur le 1ere corps et en déduit l'heure du crime.



 

- C'est arrivé il y a au moins 2 jours, conclua Saisha.
Apokalytpo avec l'aide de son loup essaya de trouver des traces d'Avare. Helas le voleur connaissait bien son affaire et aucuns indices ne fut trouvés. On attendait le reste de la guilde dans un silence macabre.
Dans l'heure qui suit toute la guilde etait enfin arrivé au palais des désirs. L'ambiance était lourde mais déjà on commençait à réagir. Nominoé notre chef prit les devant afin d'organiser la chasse à l'homme, ces crimes horribles ne pouvaient pas restés impunis.
- Bien que savons nous finalement d'Avare ? demanda à tous notre chef.
- Finalement peu de choses, il nous a rejoint il n'y a que très peu de temps, répondis Ombreline notre formateur voleur.
- Il a beaucoup d'avance sur nous, suffisamment pour quitter le continent, les titans eux même ne pourraient le retrouver, ajouta Apokalypto.
Je répondis:
- Nous pouvons peut être pas demander d'aide aux titans mais peut être....
Je fus interrompue par Krockdur, notre troll druide.
- Je peux le wetrouver, dit-il calmement.
Tout le monde attendit impatiemment ses explications. Ce troll était vraiment atypique, il avait suivit la voie des soigneurs et avec le temps devenu notre premier soutient lors de nos aventures, mais ce qui le caractérisait le plus c'est qu'au lieu de se rapprocher encore plus vers la nature comme le ferait tout les druides, Krockdur lui s’était plongé dans l’ingénierie comme axe de recherche. Personnes a par lui ne comprenaient l'utilité de ses inventions toutes aussi tordues les une que les autres. Nous vantant les mérites des ses prototypes, mélange de mécanique et de magie druidique.
- Il a la mawque comme vous tous, expliqua-t-il.
Ne comprenant rien comme a mon habitude je demandais.
- La marque? C'est quoi encore cette chose ?
Il dévoila alors une chose extraordinaire, qui pour lui passait tout naturel.
- Ba, j'ai utilisé le mawqueur sur lui comme d'habitude lorsque nous pawtons en mission. J'ai beau vous expliquer, vous ne faites jamais attention. J'ai posé sur vous tous un sort de soin benin que j'ai modifié avec une de mes inventions. Ce sort pose une marque sur votre ego spirituel. Cela me pewmet de savoir dans quel état de sante vous etez. C'est indispensable pour un soigneur comme moi vous savez, son fonctionnement est très simple il s'agit d'un....
Nominoé le coupa.
- Abrége s'il te plait, nous avons pas le temps pour les spécificités techniques.
- oui oui, j'y viens. je connais dons à chaque instant votre etat de sante, et je peux déduire votre localisation afin de pouvoir vous soigner à distance. rajouta-t-il. Enfin, à cette distance la localisation sera difficile. D'habitude cela me permet d'avoir une vision de ce que vous voyez pendant plusieurs secondes et j'arrive ainsi à déduire où vous etez. Mais s'il est loin, la vision sera très courte. Et lorsque j'utilise la marque, elle dispawaît, je ne pouwais l'utiliser qu'une seule fois.
- Utilise alors la marque avant qu'il ne soit trop loin. demanda nominoé.
Krockdur était tout fier de nous montrer l'utilité de ces étranges machines. Il sortie en parchemin métallique mais flexible.
- Avec une autre invention je pouwais vous montrer ma vision sur ce pawchemin. Mais il me faut un peu de temps pour préparer tout ca.
Nominoé résuma:
- Trés bien prépare ton bordel et une fois prêt appel nous. De notre côté nous allons nous organiser à cette chasse à l'homme. Je vous rappel que nous devons capturer Avare vivant afin de rendre justice. Pour cela je vais vous donner des épices qui le transformeront durant un temps en bébé. Il sera plus facile de le neutraliser sous cette forme. Dés que la vision de Krockdur sera prête nous iront ensemble l'attraper. Avare doit certainement préparer sa disparition.

Les Dies Irae commencèrent leurs sac afin de traquer ce traitre.
Avare doit etre jugé et punie.

Classé dans : Games Mots clés : aucun

A propos de l'auteur, sigmedic:

Écrire un commentaire