Sigmedic

My Home

Notre vie privée est essentielle.

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire

La vie privée est un enjeu de notre societe sans précedant. Au dela d'un point de vue mercantile de la protection de nos données personnelles, elle devrait etre une de nos préocupations majeures. C'est une chose essentielle qui n'est pas encore devenu un automatisme, tout le monde possede un smartphone dans lequel les GAFAM pioche allègrement et finalement on se dit pour se rassurer que je n'ai rien à cacher ou encore qu'il faudrait beaucoup de malchance pour subir d'éventuelles retombés. J'aimerai vous faire partage un extrait d'un article de ploum qui donne un exemple concret:

On entend régulièrement la formule « Celui qui n’a rien à se reprocher n’a rien à cacher ». Cet aphorisme devrait vous rassurer lorsque vous vous inquiétez de l’invasion des technologies dans votre vie. Je voudrais illustrer la tromperie de cette phrase au travers d’une anecdote réelle, vécue à une époque où Internet était si rare qu’on pouvait le considérer comme essentiellement inexistant. Un temps où les affres de la puberté trouvaient encore un exutoire sur les pages en papier glacé des magazines.   Adolescent dans une grande école catholique, je me fais un jour approcher par un condisciple. — Lio, il faut que je montre un truc trop drôle ! Ce camarade me révèle qu’il a trouvé, dans une revue porno, une photo ressemblant fortement à un de nos éducateurs. Intrigué, je demande bien sûr à voir la photo en question. Publiée dans la rubrique « courrier des lecteurs », elle représente un homme nu en érection. Contrairement aux autres photos de cette rubrique, le visage n’est pas flouté. Et la ressemblance est, il est vrai, frappante.   Éclatant de rire, nous avons vite fait de nous adjoindre une petite troupe goguenarde autour de la photo. Je remarque alors une chevalière très particulière et un pendentif en or au cou de notre exhibitionniste. Ni une ni deux, la petite troupe décide de passer « discrètement » devant le bureau des éducateurs pour vérifier et, stupeur, notre éducateur porte la même chevalière, le même pendentif. Il n’y a donc plus aucun doute. Quand on est adolescent, ce genre d’aventures est grisante. Mon condisciple prend peur et décide de ne plus montrer l’image. Après tout, il est coupable d’avoir emmené un magazine porno dans l’enceinte de l’école. Et tout le monde lui pose des questions sur la possession du dit magazine. De mon côté, intrépide et inconscient, je lui demande de me découper la photo et la fait passer sous le manteau dans l’école. C’est rigolo. Les élèves jasent. Le lendemain, l’éducateur n’est pas là. Il ne reviendra jamais. Cet éducateur avait-il quelque chose à se reprocher ? Non, il échangeait une photo où il apparaissait nu avec un public majeur consentant et demandeur. C’était tout à fait légal et on ne peut lui reprocher cela. Par contre, le magazine est arrivé dans les mains d’un lecteur non-majeur. La personne ayant permis cela est donc coupable car la photo, bien que parfaitement légale, mine l’autorité de l’éducateur. De plus, elle va à l’encontre des valeurs morales affichées par l’employeur. Deux raisons qui font qu’il était impossible de garder l’éducateur en poste. Il est donc important de souligner un point : le problème n’est pas que l’éducateur aie posé pour des photos pornographiques ni même qu’elles aient été publiées mais bien que les élèves subordonnés à l’éducateur en prirent connaissance. Ce n’est pas le fait ni l’information qui pose problème mais bien que certaines personnes particulières aient accès à cette information. La phrase « Celui qui n’a rien à se reprocher n’a rien à cacher » est donc fausse car ce n’est pas vous qui choisissez ce que vous vous reprochez. C’est le public qui a tout pouvoir pour décider ce qu’il va décider de vous reprocher. Afin d’illustrer la nécessité de la vie privée, on prend souvent l’exemple du régime totalitaire qui contrôle les citoyens. Mais, plus pragmatiquement, que penser de la relation élèves/enseignant ou employeur/employé ? ....

Et c'est là dessus que je voudrais rebondir, beaucoup d'employeurs profitent des réseaux sociaux ou plus simplement d'internet pour évaluer le profil des postulants ou encore avoir un suivi de ses salariés et à posteriori de ses représentants. Et même si personnellement on ne tweet, partage, like, diffuse rien sur les réseaux sociaux ou plus généralement sur internet, d'autre peuvent le faire pour vous. Combien se sont trouvés dans des situations délicates suite à des photos ou evenements partagés qu'ils auraient aimé gardé pour eux ? Voici une video de la quadrature du net qui généralise encore plus l'importance de la protection de notre vie privée.   Oui mais comment on fait? La quadrature du net a lancé "controle tes donnees" un site donnant des pistes et conseilles à suivre, il y a plus qu'a !

Mes lectures

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire

J'aime me plonger dans les livres car ils me transportent dans des univers ou des probables futurs qui donnent reflexion sur ce qui se passe aujourdhui, autour de nous. En somme une liste de bouqins que j'ai particulierement apprecié.

  1. Les fourmis  de Bernard Werber
  2. Le jour des fourmis  de B. Werber
  3. La révolution des fourmis  de B. Werber
  4. Les thanatonautes de B. Werber
  5. L'Empire des anges de B. Werber
  6. Le père de nos péres de B Werber
  7. L'ultime secret de B. Werber
  8. Le chateau de ma mère M Pagnol
  9. La gloire de mon père de M Pagnol
  10. Bel Ami de G Maupassant
  11. Le meilleur des mondes de A. Huxley
  12. Le Hobbit de JRR Tolkien
  13. La Fraternité de l'anneaux de JRR Tolkien 
  14. Les deux tours de JRR Tolkien
  15. Le retour du roi de JRR Tolkien
  16. Harry potter à l'ecole des sorciers de JK Rowling
  17. Harry potter et la chambre des secrets JK Rowling
  18. Harry potter et le prissonnier d'Azkaban JK Rowling
  19. Harry potter et la coupe de feu JK Rowling
  20. Harry potter et l'Ordre du phoenix JK Rowling
  21. Harry potter et le prionce de sang-mêlé JK Rowling
  22. Harry potter et les reliques de la mort JK Rowling
  23. Carrie de S. King
  24. Les Tommyknockers de S. King
  25. La peau sur les os de S. King
  26. Marche ou crève de S. King
  27. Entretien avec un vampire de A. Rice
  28. Lestat le vampire A. Rice
  29. La reine des damnés A. Rice
  30. La stratégie d'ender de O. Scott Card
  31. La voix des morts de O. Scott Card
  32. Xénocide de O. Scott Card
  33. Hypérion de D. Simmons
  34. La chute d'Hypérion de D. Simmons
  35. Endymion de D. Simmons
  36. L'Eveil d'Endymion de D. Simmons
  37. La guerre eternelle de J. Haldeman
  38. Gros temps de B. Sterling
  39. Les fleurs pour Algernon de D. Keyes
  40. Les 10 petit nègres de A. Christie
  41. Rendez-vous avec Rama de Arthur C. Clarke
  42. Prélude à Fondation de I. Asimov
  43. L'Aube de Fondation de I. Asimov
  44. Fondation de I. Asimov
  45. Fondation et empire  de I. Asimov
  46. Seconde fondation de I. Asimov
  47. Les annales de la compagnies noires
  48. Le dernier gardien
  49. La porte des tenebres
  50. au dela de la porte des tenebres
  51. Rama II  de Arthur C. Clarke
  52. Les jardins de Rama  de Arthur C. Clarke
  53. Rama révélé  de Arthur C. Clarke
  54. Le meilleur des mondes
  55. Mars la rouge
  56. Mars la bleue
  57. Mars la verte
  58. Stalker
  59. Deus Ex
  60. La nuit des temps Barjavel
  61. Reproduction interdite
  62. Neuromancien

Recette de désherbant naturelle

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire

Allez encore une fois le glyphosate (produit actif du roundhup) fait encore parler de lui, alors que si on veut du desherbant, il existe une recette toute simple. Une solution avec un fort taux de salinité accompagné par du vinaigre va tuer a peu près n'importe quelles mauvaises plantes. Cela dit, il faut faire attention à l'utilisation car le sel peut rendre le sol stérile si on l'utilise trop régulierement. De même il faut bien suivre la méthode d'application en respectant la météo par temps ensolleillé pour éviter l'effet de ruissellement et augmenter l'effet désiré.

Recette vinaigre + sel 

  • 1 kg de sel
  • 2 litres d’eau
  • 3 litres de vinaigre blanc
  • liquide vaisselle (2 c.a.s. par litre de mélange)

A pulvériser par jour ensoleillé, il faut parfois en remettre un coup le lendemain, et arracher la plante une fois qu'elle des déséchée.

Recette purin d'ortie

Laisser macérer 2kg d’orties coupées en petits morceaux dans 10 litres d’eau à l’intérieur d’un grand récipient couvert.

 Mélanger chaque jour jusqu’à ce que le mélange ne fasse plus de bulles (une à deux semaines). Ensuite, il n’y a plus qu’à filtrer et à pulvériser sur les mauvaises herbes.

Recette eau de cuisson

Conserver le jus de cuisson de ses pommes de terre, le laisser refroidir et le verser sur les mauvaises herbes. La méthode marche aussi avec l’eau de cuisson du riz ou des pâtes et même avec de l’eau bouillante salée. Attention, toutefois, à ne pas verser sur les plantes à conserver et mieux vaut utiliser le sel avec parcimonie : versé en trop grande quantité, il pourrait nuire à la micro biodiversité du sol.

21 pilots

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire

logo one pilotsJ'ai découvert ce groupe sur une chaîne de musique, puis rapidement d'autres titres sur youtube. Avec un style indéfinissable ce jeune duo vous éclate entre les deux oreilles avec une énergie débordante. 

La musique créée par le groupe se compose d'un mélange de piano (parfois électronique), de synthétiseur, de batterie (parfois s'accompagne également de percussions électroniques), de chant, basse et quelques fois de ukulélé. Leurs chansons sont basées sur des textes poétiques écrites par Tyler. Tyler se met d'ailleurs à rapper ses textes lorsque les paroles sont trop longues pour pouvoir rentrer dans la construction du rythme.

Il est difficile d'associer un genre particulier au groupe, étant donné la grande variété de leurs chansons. On retrouve en effet des rythmiques de rock, pop, rap, électro, et parfois même reggae.

Fondation

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire

Dans le cycle de Fondation, l’humanité a colonisé toute la Galaxie et est présente sur des millions de planètes. Tout ceci forme un seul Empire galactique, paisible depuis plus de 10 000 ans.Dans ce contexte de suprématie et de paix, un éminent mathématicien, Hari Seldon, jette un pavé dans la marre. Selon lui, l’Empire est en déclin et sa chute est proche. Sa théorie est basée sur la psychohistoire, une science permettant de prévoir les évolutions sociales, c'est-à-dire la future, grâce à une analyse mathématique (principalement statistique) prenant en compte la psychologie et les phénomènes sociaux à grande échelle. Cette science ne s’applique que sur de grandes populations, comme par exemple d’un Empire d’un milliard de milliard d’individus. Selon ses prévisions, la chute de l’Empire fera place à 30 000 ans de chaos et de barbarie avant l’avènement d’un nouvel Empire. Seldon annonce un plan permettant de réduire cette période de 30 000 à seulement 1 000 ans. Pour ce faire, il prévoit la création de deux Fondations. L’une officielle, établie aux confins de la galaxie sur la planète Terminus, chargée de regrouper tout le savoir de l’Empire actuel au sein d’une encyclopédie appelée l'Encyclopedia Galactica et qui formera le nouvelle Empire. La seconde Fondation, secrète, composée de psychohistoriens et de mentalistes sera chargée de vérifier que le plan Seldon se déroule comme prévu en surveillant le développement de la première Fondation.
Le cycle de Fondation va suivre l’évolution de la Fondation basée à Terminus, volontairement ignorante en ce qui concerne la psychohistoire afin de limiter les variations individuelles qui pourraient influencer sur la probabilité de masse. Le cycle (les 3 premiers tomes) s’étend sur 500 ans. Chaque tome va cibler une époque. On découvre donc de nouveaux personnages à chaque tome. Ce qui est vraiment sympa, c’est que l’on découvre souvent l’impact des actions faites par des personnages du tome précédent. On apprécie de retrouver en début de chaque chapitre des livres un passage de l'Encyclopedia Galactica. Ces courts passages rythment agréablement la lecture et on a souvent hâte d’arriver au bout du chapitre pour le plaisir de découvrir ces quelques lignes chargées d’histoire.

Fil RSS des articles