Sigmedic

My Home

Notre vie privée est essentielle.

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire

La vie privée est un enjeu de notre societe sans précedant. Au dela d'un point de vue mercantile de la protection de nos données personnelles, elle devrait etre une de nos préocupations majeures. C'est une chose essentielle qui n'est pas encore devenu un automatisme, tout le monde possede un smartphone dans lequel les GAFAM pioche allègrement et finalement on se dit pour se rassurer que je n'ai rien à cacher ou encore qu'il faudrait beaucoup de malchance pour subir d'éventuelles retombés. J'aimerai vous faire partage un extrait d'un article de ploum qui donne un exemple concret:

On entend régulièrement la formule « Celui qui n’a rien à se reprocher n’a rien à cacher ». Cet aphorisme devrait vous rassurer lorsque vous vous inquiétez de l’invasion des technologies dans votre vie. Je voudrais illustrer la tromperie de cette phrase au travers d’une anecdote réelle, vécue à une époque où Internet était si rare qu’on pouvait le considérer comme essentiellement inexistant. Un temps où les affres de la puberté trouvaient encore un exutoire sur les pages en papier glacé des magazines.   Adolescent dans une grande école catholique, je me fais un jour approcher par un condisciple. — Lio, il faut que je montre un truc trop drôle ! Ce camarade me révèle qu’il a trouvé, dans une revue porno, une photo ressemblant fortement à un de nos éducateurs. Intrigué, je demande bien sûr à voir la photo en question. Publiée dans la rubrique « courrier des lecteurs », elle représente un homme nu en érection. Contrairement aux autres photos de cette rubrique, le visage n’est pas flouté. Et la ressemblance est, il est vrai, frappante.   Éclatant de rire, nous avons vite fait de nous adjoindre une petite troupe goguenarde autour de la photo. Je remarque alors une chevalière très particulière et un pendentif en or au cou de notre exhibitionniste. Ni une ni deux, la petite troupe décide de passer « discrètement » devant le bureau des éducateurs pour vérifier et, stupeur, notre éducateur porte la même chevalière, le même pendentif. Il n’y a donc plus aucun doute. Quand on est adolescent, ce genre d’aventures est grisante. Mon condisciple prend peur et décide de ne plus montrer l’image. Après tout, il est coupable d’avoir emmené un magazine porno dans l’enceinte de l’école. Et tout le monde lui pose des questions sur la possession du dit magazine. De mon côté, intrépide et inconscient, je lui demande de me découper la photo et la fait passer sous le manteau dans l’école. C’est rigolo. Les élèves jasent. Le lendemain, l’éducateur n’est pas là. Il ne reviendra jamais. Cet éducateur avait-il quelque chose à se reprocher ? Non, il échangeait une photo où il apparaissait nu avec un public majeur consentant et demandeur. C’était tout à fait légal et on ne peut lui reprocher cela. Par contre, le magazine est arrivé dans les mains d’un lecteur non-majeur. La personne ayant permis cela est donc coupable car la photo, bien que parfaitement légale, mine l’autorité de l’éducateur. De plus, elle va à l’encontre des valeurs morales affichées par l’employeur. Deux raisons qui font qu’il était impossible de garder l’éducateur en poste. Il est donc important de souligner un point : le problème n’est pas que l’éducateur aie posé pour des photos pornographiques ni même qu’elles aient été publiées mais bien que les élèves subordonnés à l’éducateur en prirent connaissance. Ce n’est pas le fait ni l’information qui pose problème mais bien que certaines personnes particulières aient accès à cette information. La phrase « Celui qui n’a rien à se reprocher n’a rien à cacher » est donc fausse car ce n’est pas vous qui choisissez ce que vous vous reprochez. C’est le public qui a tout pouvoir pour décider ce qu’il va décider de vous reprocher. Afin d’illustrer la nécessité de la vie privée, on prend souvent l’exemple du régime totalitaire qui contrôle les citoyens. Mais, plus pragmatiquement, que penser de la relation élèves/enseignant ou employeur/employé ? ....

Et c'est là dessus que je voudrais rebondir, beaucoup d'employeurs profitent des réseaux sociaux ou plus simplement d'internet pour évaluer le profil des postulants ou encore avoir un suivi de ses salariés et à posteriori de ses représentants. Et même si personnellement on ne tweet, partage, like, diffuse rien sur les réseaux sociaux ou plus généralement sur internet, d'autre peuvent le faire pour vous. Combien se sont trouvés dans des situations délicates suite à des photos ou evenements partagés qu'ils auraient aimé gardé pour eux ? Voici une video de la quadrature du net qui généralise encore plus l'importance de la protection de notre vie privée.   Oui mais comment on fait? La quadrature du net a lancé "controle tes donnees" un site donnant des pistes et conseilles à suivre, il y a plus qu'a !

Mes lectures

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire

J'aime me plonger dans les livres car ils me transportent dans des univers ou des probables futurs qui donnent reflexion sur ce qui se passe aujourdhui, autour de nous. En somme une liste de bouqins que j'ai particulierement apprecié.

  1. Les fourmis  de Bernard Werber
  2. Le jour des fourmis  de B. Werber
  3. La révolution des fourmis  de B. Werber
  4. Les thanatonautes de B. Werber
  5. L'Empire des anges de B. Werber
  6. Le père de nos péres de B Werber
  7. L'ultime secret de B. Werber
  8. Le chateau de ma mère M Pagnol
  9. La gloire de mon père de M Pagnol
  10. Bel Ami de G Maupassant
  11. Le meilleur des mondes de A. Huxley
  12. Le Hobbit de JRR Tolkien
  13. La Fraternité de l'anneaux de JRR Tolkien 
  14. Les deux tours de JRR Tolkien
  15. Le retour du roi de JRR Tolkien
  16. Harry potter à l'ecole des sorciers de JK Rowling
  17. Harry potter et la chambre des secrets JK Rowling
  18. Harry potter et le prissonnier d'Azkaban JK Rowling
  19. Harry potter et la coupe de feu JK Rowling
  20. Harry potter et l'Ordre du phoenix JK Rowling
  21. Harry potter et le prionce de sang-mêlé JK Rowling
  22. Harry potter et les reliques de la mort JK Rowling
  23. Carrie de S. King
  24. Les Tommyknockers de S. King
  25. La peau sur les os de S. King
  26. Marche ou crève de S. King
  27. Entretien avec un vampire de A. Rice
  28. Lestat le vampire A. Rice
  29. La reine des damnés A. Rice
  30. La stratégie d'ender de O. Scott Card
  31. La voix des morts de O. Scott Card
  32. Xénocide de O. Scott Card
  33. Hypérion de D. Simmons
  34. La chute d'Hypérion de D. Simmons
  35. Endymion de D. Simmons
  36. L'Eveil d'Endymion de D. Simmons
  37. La guerre eternelle de J. Haldeman
  38. Gros temps de B. Sterling
  39. Les fleurs pour Algernon de D. Keyes
  40. Les 10 petit nègres de A. Christie
  41. Rendez-vous avec Rama de Arthur C. Clarke
  42. Prélude à Fondation de I. Asimov
  43. L'Aube de Fondation de I. Asimov
  44. Fondation de I. Asimov
  45. Fondation et empire  de I. Asimov
  46. Seconde fondation de I. Asimov
  47. Les annales de la compagnies noires
  48. Le dernier gardien
  49. La porte des tenebres
  50. au dela de la porte des tenebres
  51. Rama II  de Arthur C. Clarke
  52. Les jardins de Rama  de Arthur C. Clarke
  53. Rama révélé  de Arthur C. Clarke
  54. Le meilleur des mondes
  55. Mars la rouge
  56. Mars la bleue
  57. Mars la verte
  58. Stalker
  59. Deus Ex
  60. La nuit des temps Barjavel
  61. Reproduction interdite
  62. Neuromancien

Trouvaille dans les cartons

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire
Déménager est synonyme de trie de cave ou de grenier, de cartons que l'on fait, d'étonnement à la vue de la tonne de bibelot que l'on garde de logement en logement. C'est durant les déménagements qu'on peut se retourner sur ses années passées au travers d'objets, trucs et autres bidules que l'on garde en souvenirs.
Il arrive que l'on retrouve certaines choses que l'on pensait importantes qui avec le recul du temps nous paraissent finalement presque banal.

Alors c'est le moment de passer à l'acte, on jette. 
Quelques choix semblent cornéliens le temps d'une respiration, et on trie encore et encore. Le grenier ou cave se vide en laissant de côté des objets du passé devenus sans valeur.

Après un peu plus d'une semaine, on a jeté six cartons de papiers divers :
- cours de lycée (ca peut servir les bases)
- cours d'université (c'est le Savoir, pis j'en ai tellement bavé)
- dessin de collège (mon 1er qui ressemble a quelque chose)
- trousse (avec tous les gribouillis des copains... c'est qui lui déjà ? )
- vieux crayons de papier (on en a toujours besoin)
- classeur, chemise cartonnée (ca peut resservir)
- vieux magazine ( mag d'actu divers d'il ya dix ans) 
- truc de sport (nan mais je m'y mets bientôt)
- peluches (je les aimais)
- vieux bidules (c'est des souvenirs)
- cartes postale (on a jamais envie de les jeter sans trop savoir pourquoi).
On a revendu pas mal de chose qui pouvait avoir de la valeur. Au final, presque trente cartons de jeter.

Les déménagements c'est vraiment l'opportunité de faire le ménage dans sa vie, et de partir sur de nouvelles bases. On en profite pour refaire sa déco, de repenser les priorités (bouffer locale c'est bien). Même si ça nous prends tout notre temps et beaucoup d'énergie, au final c'est une bonne chose et ca l'est d'autant plus lorsque le prochain logement est attendu.

Pour nous cela fera neuf ans........... au revoir les voisins irrespectueux, le quartier bruyant, les immeubles, les pétards la nuit, les accélérations des motos, les sirènes des pompiers, les crissements des pneus, les odeurs de tabac dans la cage d'escalier, les vols de vélos, les altercations sous nos fenêtres ou devant notre porte, les sonneries d'interphone pour les "j'ai oublié mes clefs", les talons de la voisine du dessus, les déchets dans la haie sous notre fenêtre et tellement d'autre choses encore. On ne regrettera que les belles rencontres et les liens d'amitiés qui se sont formés mais ceux ci ne sont pas perdus.

Dans quelques jours, on se retrouve à la campagne, dans un pavillon avec pour voisins des champs. On s'imagine déjà aux beaux jours prochains dans notre jardin, avec les enfants qui jouent et on se voit en train de réfléchir à notre futur potager.

Et pour finir, malgré tout les objets du passé que l'on jette, il reste parfois des trésors. Ceux qui seront transmis a nos enfants quand le temps sera venu, leur futur héritage de valeur ou non. Nos trésors d'enfant et de maintenant, ceux qui ne valent pas plus d'un sous mais qui sont toute notre fortune, notre vie en somme.

Ceux là, on les conserve précieusement, religieusement et durant les déménagement on prend toujours un peu de temps pour les observer, encore une fois. J'ai trouvé un trésors de ma petite femme et j'y prendrai soins autant que nécessaire, car après tout nos madeleines de Proust on ne les choisis pas.

Devenir auto-entrepreneur: Les papiers

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire
 
Il y a déjà quelques années, j'entendais de temps en temps cette question: " Mais pourquoi t'en fais pas ton métier? ". Honnêtement, je le faisais plus par passion et par envie d'aider qu'a chercher un quelconque bénéfice. Puis le temps passant, mes connaissances augmentant, et l'envie de mener sa propre barque grandissant, fallait que je me lance.

Lire la suite de Devenir auto-entrepreneur: Les papiers

Gardez votre sens critique bordel !

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire
En surfant sur nofrag.com je suis tombé sur un commentaire de tribune nous invitant à signer une pétition contre la taxe des animaux de compagnie.


Etonné, je clique pour voir de quoi il en retourne et j'arrive sur http://www.petitions24.net/ qui posséde 10700 signatures et 1500 commentaires. Un engouement énorme, je m'étonne de ne pas en avoir entendu parler plutôt.

En gros ca dit: 
Une directive européenne pour imposer aux états une loi visant à mettre en place une taxe sur les animaux de compagnie serait en préparation au parlement européen.
Cette taxe devrait être d'un montant de 100€ par animal et par an. Elle aurait pour but de recenser les animaux de compagnie et de récupérer leur coût à la collectivité.

Lire la suite de Gardez votre sens critique bordel !

Fil RSS des articles de cette catégorie