logo

Le sorceleur

Aucun commentaire

Une saga que j'ai toujours apprécié d'Andrzej Sapkowski. Avec la sortie de la série sur Netflix j'avais envie de finir la saga, alors j'en profite pour me noter ici la chronologie des romans a lire. Le Sorceleur (en polonais : Wiedźmin) est une série littéraire polonaise de fantasy écrite par Andrzej Sapkowski et publiée entre 1990 et 2018. Inspirée des univers classiques de la fantasy avec des ajouts issus de la mythologie slave et de l'histoire polonaise, elle se compose de nouvelles ainsi que de romans qui retracent la vie et les aventures du sorceleur Geralt de Riv. Les sorceleurs sont des tueurs de monstres, entraînés physiquement dès leur plus jeune âge et ayant subi des mutations génétiques leur conférant des capacités surnaturelles.

  1. Le Dernier Vœu (1993), paru chez Bragelonne en 2003 et réédité en janvier 2008, puis chez Milady le 22 avril 2011.
  2. L'Épée de la Providence (1992), paru chez Bragelonne en janvier 2008 puis chez Milady le 20 mai 2011.
  3. Le Sang des Elfes (1994), paru chez Bragelonne le 14 novembre 2008 puis chez Milady le 26 août 2011.
  4. Le Temps du Mépris (1995), paru chez Bragelonne le 16 avril 2009 puis chez Milady le 23 septembre 2011.
  5. Le Baptême du Feu (1996), paru chez Bragelonne le 22 janvier 2010 puis chez Milady le 20 janvier 2012.
  6. La Tour de l'Hirondelle (1997), paru chez Bragelonne le 22 octobre 2010 puis chez Milady le 22 juin 2012.
  7. La Dame du Lac (1999), paru chez Bragelonne le 8 juillet 2011 puis chez Milady le 7 décembre 2012.
     
  • Quelque chose s'achève, quelque chose commence, paru chez SuperNOWA, 2000. Inédit en français.

Le recueil Quelque chose s'achève, quelque chose commence ne contient que deux nouvelles se déroulant dans le monde de Geralt de Riv et n'est donc pas directement lié aux huit autres livres.

Classé dans : Culture Mots clés : witcher, sorceleur

Nouveau emballage révolutionnaire!

Aucun commentaire

Une nouveauté dans les emballages qui va enchanter les industrielles de part son prix et sa facilité d'utilisation.

Cet emballage permet d'optimiser au maximum la durée limite de consommation sans dénaturer la qualité organoleptique du produit. Très peu cher et mis en place au début de la chaîner de production, ce nouveau emballage reste aussi bien efficace face à l'eau qu'aux attaques des germes de toutes sortes (champignon...).

Naturellement biodégradable, il ne provient pas de l'industrie chimique, et certains sont mêmes comestibles et seraient bon pour la santé, bien que la plupart des consommateurs préfèrent les jeter. Vous allez me dire qu'un truc pareil n'existe pas et pourtant si cela existe pour tous les fruits et légumes puisqu'il s'agit de leurs peaux.

On trouve de plus en plus en magasin des inepties en matières d'emballage. Pourquoi diable foutre du plastique sur des fruits alors qu'ils sont naturellement doter d'une protection quasi parfaite ? Emballer une banane dans du cellophane n'a aucun intérêt.  Et c'est encore plus con lorsqu'on voit de telle pratique sur des aliments "bio" qui se veulent bien souvent plus "éthique" ou "écologique". Certains répondront qu'il s'agit d'un gain de temps.... le gain se compte en seconde ou en minute, finalement c'est tellement peu que ca ne servira qu'a sortir la poubelle que l'on vient de remplir. Il n'y a aucun intérêt au consommateur. 

Le responsable de cette connerie se trouve de l'autre côté, car l'intérêt est uniquement marketing. L'emballage, ou plutôt devrions nous parler de suremballage, des fruits et légumes ne sert qu'a vendre le produit, 

Le saviez-vous ?

Les supermarchés ont obligation d'avoir un point de tri pour les clients en sortie de caisse. C'est une disposition de la loi Grenelle 2 qui, depuis juillet 2011, impose à "tout établissement de vente au détail de plus de 2.500 mètres carrés proposant en libre-service des produits alimentaires et de grande consommation se dote, à la sortie des caisses, d'un point de reprise des déchets d'emballage issus des produits achetés dans cet établissement". 

En moyenne, un français produit 590kg de déchets par an. Chaque seconde en France sont produits près de 28 tonnes de déchets, soit chaque année 868 millions de tonnes de déchets qu’il faut traiter, recycler, enfouir… Le coût de la gestion de ces déchets est estimée à 10 milliards d’euros contre 3.5 en 1990.

 

Soyez un consommateur responsable, pour vous et vos descendants.

 

Classé dans : Reflexions Mots clés : bullshit

Pourquoi je suis revenu a Pluxml

4 commentaires

Je vois ce post en brouillon depuis plusieurs mois, j'me dis qu'il serait temps de le finir....; allez c'est parti !

A l'origine:

J'ai un blog depuis 2005 environ, j'y postais plusieurs fois pas semaine, pour partager mes coups de coeurs/gueules et transmettre quelques astuces pratique en informatique. A l'époque mon épouse utilisait la plateforme Blogger, puis rapidement on s'est tous les deux posés sur un hébergeur du style 1&1 sur lequel j'apprenais à utiliser Dotclear et découvrir les joies du php/CSS..... et ué déjà je voulais être autonome et avoir le plaisir du "fait maison".

Puis après je suis passé sur Wordpress qui proposait beaucoup plus de plugin et de thème que dotclear. J'y ai fais mes armes pour modifier les thèmes ect... J'ai même du proposer mes maigres connaissances pour élaborer des sites pour des copains ( assoc, entrepreneur...) en etant toujours sur wordpress.

Finalement wordpress c'est vraiment pas mal, on y trouve toujours le thème qui nous plait et le plugin dont on a besoin. C'est facile à installer, on trouve tout les tutos qu'on veut, et il reste modifiable sans trop prise de tête. Sauf que .....

La prise de conscience

Il y a 4 ans après avoir utilisé dans tous les sens wordpress, je voulais quelque chose de plus simple, un truc qui faisait moins usine à gaz. Car après toutes ces années l'essentiel était devenu le contenu plus que le papier cadeau, wordpress est devenu trop de tout pour moi. Lorsqu'on repense à sa place en matière d'environnement / écologie, il peut arriver, comme ce fut le cas pour moi, d'adopter des réflexes de consommation simple ou qui font réellement sens avec nos besoins. Bref on ajuste les solutions à nos besoins et Wordpress proposait trop de chose pour moi... 

Je ne sais plus exactement comment j'ai découvert pluxml ? Via korben ou Cyrille Borne peut être, toujours est-il que je trouvais l'idée séduisante, pas de base de donnée, un éditeur simple, un petit gestionnaire de média, un système de thème léger, quelques plugins et une communauté française active.  Pluxml est léger, fait l'essentiel, le fait bien et pour finir est rapide. Il s'approche selon moi, du principe KISS du blog. C'est également à cette période, que je découvre KrISSfeed qui remplaça TinytinyRSS. Bref vous l'aurez compris je me "minimalise numériquement" en cherchant l'essentiel pour mes besoins.

Toujours plus loin pour revenir en arrière

Les années passent, d'autres passe-temps/obligations mettent le blogging de côté et lorsque l'envie de m'y remettre pointe le bout de son nez, je voulais tester de nouveau truc.

Je remets wordpress pour retrouver la simplicité d'installation de thème et de plugin.... il resta 1 semaine. Non, je voulais continuer sur quelque chose de simple, alors je suis allé voir du côté des sites statique et je pense les avoir quasiment tous testé:

  • Hugo
  • Jekyll
  • Grav
  • PicoCMS
  • KriSSblog

Dans l'ensemble, tellement minimaliste que soit, il manque un gestionnaire de media (même simple), soit un éditeur de post en ligne ou alors le projet est abandonné et n'est plus suivis. Du coup je me retourne vers Pluxml et 3 mois après je vois qu'il sera bientot mis à jour .

Et pour conclure Pluxml c'est ca:

 

Principales caractéristiques

  • Aucune base de données requise
  • Portable sur clé usb
  • Multi-utilisateurs avec des niveaux d'autorisations différents
  • Pages statiques, catégories, gestion des tags, archives
  • Gestion des commentaires
  • Gestionnaire de médias : images, documents
  • Flux Rss des articles, commentaires, tags, catégories
  • Traduit en 11 langues (français, allemand, anglais, espagnol, italien, néerlandais, occitan, polonais, portugais, roumain, russe)
  • Thèmes personnalisables (supporte les thèmes pour appareils mobiles et smartphones: iphone, blackberry, pocket-pc...)
  • Plugins
  • Réécriture d'urls

Et tout ca avec la légèreté d'une plume.

 

Classé dans : High-tech Mots clés : pluxml

Faire son dentifrice

Aucun commentaire

Voici une recette issue de l’ouvrage de Béatrice Montévi, « Le bicarbonate de soude : ses fabuleuses vertus », pour un dentifrice maison.

– Une cuillère à café de bicarbonate

– Une cuillère à café de sel de mer fin

– Une cuillère à café de gingembre en poudre

– 3 cuillères à soupe d’argile blanche fine en poudre
– 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Mélangez le tout dans un bol et servez frais ! N’hésitez pas à jeter la couche supérieure de la mixture lorsqu’après plusieurs jours elle présente un aspect douteux.

Pour un usage ponctuel visant à redonner de l’éclat à vos quenottes jaunies par le café ou le tabac, vous pouvez opter pour une solution plus radicale, mais à utiliser avec parcimonie:

Le brossage au bicarbonate de soude. Il suffit alors d’en mettre un peu sur sa brosse à dents, d’humecter et de brosser les dents comme s’il s’agissait de dentifrice. Opération à ne pas répéter plus d’une fois par semaine, toujours à cause du pouvoir fortement abrasif du bicarbonate.

Classé dans : Do It Yourself Mots clés : aucun

Des cubes de bouillons de légumes

Aucun commentaire

Des cubes bouillons de légumes BIO maison sans conservateurs, sans colorants, sans ajout d’additifs… ça vous tente?

INGRÉDIENTS

2 oignons
1 échalote
1 gousse d'ail
2 poireaux
1 branche de céleri
1 pomme de terre
2 carottes
Thym
Persil
Gros sel gris
Huile d’olive
Eau minérale

RECETTE

1. Faire chauffer l’huile d’olive et y incorporer l'ail, les oignons, l'échalote en petits morceaux
2. Une fois dorés, ajouter tous les légumes et pomme de terre coupés en brunoise
3. Mélanger quelques instants et verser de l’eau minérale à hauteur des légumes
4. Incorporer 15-20g de gros sel
5. Cuire à feu doux, pour garder les vitamines et nutriments, 20-25 min.
6. En fin de cuisson, mixer le tout et repartir la purée dans des moules en silicones
7. Placer au congélateur et sortir quand vous en avez besoin

Classé dans : Do It Yourself Mots clés : aucun

Nettoyer les WC

Aucun commentaire

Fini les gels, liquides et autres produit industriels inefficaces qui plus est, un truc de "grands mères".

Pour nettoyer

  1. 2 verres de vinaigre blanc
  2. 1 CàS de bicarbonate de soude ou acide citrique
  3. Laisser agir plusieurs heures voire une nuit
  4. Frotter puis rincer

Ou encore du vinaigre bouillant.

Pour detartrer

  1. 1/2 bol de farine à mettre sur les parois
  2.  3verres de vinaigre blanc
  3. Laisser agir toute la nuit
  4. le lendemain, frotter rincer
  5. Renouveller si nécéssaire

 

Classé dans : Do It Yourself Mots clés : WC

Recette de tablette pour le lave-vaiselle

Aucun commentaire

On le fait régulierement, ca fonctionne bien et la recette est toute simple, elle permet de fabriquer soit même les petites tablette que l'on met dans le lave-vaisselle.

Pour cela, il faut un bac à glacon en siliconne afin de démouler sans brisser les tablettes plus facilement. Dans un saladier en verre mélanger à sec pour une 12aine de tablettes:

  1. 50g de sel fin
  2. 50 de cristaux de soude
  3. 50g d'acide citrique
  4. 50g de bicarbonate de soude

Pour finir ajouter 1 cuillére à café, cela va créer une réaction avec le bicarbonate de soude qui va beacoup mousser, mais indispensable pour bien mélanger et fixer les cristaux entre-eux.

Certains rajouter des huiles essentielles pour les "parfumer", cela ne sert à rien et surtout certaines huiles essentielles ne sont pas comestibles.

A l'aide d'une cuillere remplir le bac à glacon et laisser le sécher 24h à l'air libre tout simple.

Classé dans : Do It Yourself Mots clés : vaiselle, tablette

Notre vie privée est essentielle.

Aucun commentaire

La vie privée est un enjeu de notre societe sans précedant. Au dela d'un point de vue mercantile de la protection de nos données personnelles, elle devrait etre une de nos préocupations majeures. C'est une chose essentielle qui n'est pas encore devenu un automatisme, tout le monde possede un smartphone dans lequel les GAFAM pioche allègrement et finalement on se dit pour se rassurer que je n'ai rien à cacher ou encore qu'il faudrait beaucoup de malchance pour subir d'éventuelles retombés. J'aimerai vous faire partage un extrait d'un article de ploum qui donne un exemple concret:

On entend régulièrement la formule « Celui qui n’a rien à se reprocher n’a rien à cacher ». Cet aphorisme devrait vous rassurer lorsque vous vous inquiétez de l’invasion des technologies dans votre vie. Je voudrais illustrer la tromperie de cette phrase au travers d’une anecdote réelle, vécue à une époque où Internet était si rare qu’on pouvait le considérer comme essentiellement inexistant. Un temps où les affres de la puberté trouvaient encore un exutoire sur les pages en papier glacé des magazines.   Adolescent dans une grande école catholique, je me fais un jour approcher par un condisciple. — Lio, il faut que je montre un truc trop drôle ! Ce camarade me révèle qu’il a trouvé, dans une revue porno, une photo ressemblant fortement à un de nos éducateurs. Intrigué, je demande bien sûr à voir la photo en question. Publiée dans la rubrique « courrier des lecteurs », elle représente un homme nu en érection. Contrairement aux autres photos de cette rubrique, le visage n’est pas flouté. Et la ressemblance est, il est vrai, frappante.   Éclatant de rire, nous avons vite fait de nous adjoindre une petite troupe goguenarde autour de la photo. Je remarque alors une chevalière très particulière et un pendentif en or au cou de notre exhibitionniste. Ni une ni deux, la petite troupe décide de passer « discrètement » devant le bureau des éducateurs pour vérifier et, stupeur, notre éducateur porte la même chevalière, le même pendentif. Il n’y a donc plus aucun doute. Quand on est adolescent, ce genre d’aventures est grisante. Mon condisciple prend peur et décide de ne plus montrer l’image. Après tout, il est coupable d’avoir emmené un magazine porno dans l’enceinte de l’école. Et tout le monde lui pose des questions sur la possession du dit magazine. De mon côté, intrépide et inconscient, je lui demande de me découper la photo et la fait passer sous le manteau dans l’école. C’est rigolo. Les élèves jasent. Le lendemain, l’éducateur n’est pas là. Il ne reviendra jamais. Cet éducateur avait-il quelque chose à se reprocher ? Non, il échangeait une photo où il apparaissait nu avec un public majeur consentant et demandeur. C’était tout à fait légal et on ne peut lui reprocher cela. Par contre, le magazine est arrivé dans les mains d’un lecteur non-majeur. La personne ayant permis cela est donc coupable car la photo, bien que parfaitement légale, mine l’autorité de l’éducateur. De plus, elle va à l’encontre des valeurs morales affichées par l’employeur. Deux raisons qui font qu’il était impossible de garder l’éducateur en poste. Il est donc important de souligner un point : le problème n’est pas que l’éducateur aie posé pour des photos pornographiques ni même qu’elles aient été publiées mais bien que les élèves subordonnés à l’éducateur en prirent connaissance. Ce n’est pas le fait ni l’information qui pose problème mais bien que certaines personnes particulières aient accès à cette information. La phrase « Celui qui n’a rien à se reprocher n’a rien à cacher » est donc fausse car ce n’est pas vous qui choisissez ce que vous vous reprochez. C’est le public qui a tout pouvoir pour décider ce qu’il va décider de vous reprocher. Afin d’illustrer la nécessité de la vie privée, on prend souvent l’exemple du régime totalitaire qui contrôle les citoyens. Mais, plus pragmatiquement, que penser de la relation élèves/enseignant ou employeur/employé ? ....

Et c'est là dessus que je voudrais rebondir, beaucoup d'employeurs profitent des réseaux sociaux ou plus simplement d'internet pour évaluer le profil des postulants ou encore avoir un suivi de ses salariés et à posteriori de ses représentants. Et même si personnellement on ne tweet, partage, like, diffuse rien sur les réseaux sociaux ou plus généralement sur internet, d'autre peuvent le faire pour vous. Combien se sont trouvés dans des situations délicates suite à des photos ou evenements partagés qu'ils auraient aimé gardé pour eux ? Voici une video de la quadrature du net qui généralise encore plus l'importance de la protection de notre vie privée.   Oui mais comment on fait? La quadrature du net a lancé "controle tes donnees" un site donnant des pistes et conseilles à suivre, il y a plus qu'a !

Classé dans : Reflexions Mots clés : aucun