Archives mensuelles : juillet 2011

12. Le défilé

Cela faisait plusieurs jours que je serpentais Azeroth à la quête de comportement étrange dû à la corruption du rêve d’émeraude. Je dormais chaque nuit dans une ferme différente, afin de récolter le plus d’informations. Je recherchais d’éventuel rumeur au sujet de haut dignitaire tombant dans la folie ou des changements de personnalité troublantes.

On avait départagé les tâches au sein de la guilde, certains devaient se renseigner au sujet des médaillons étranges que portaient les membres de l’alliance, d’autres parcouraient comme moi le monde d’azeroth à l’affût d’impact de la corruption du reve.

Alors qu’un soir où je survolais la région du mont d’hyjal, je vis un mort vivant, chevalier de la mort en mauvaise posture face à une dizaine de druides des flammes. Le sol etait jonché d’ennemis récement tués, mais le chevalier commencait à etre submergé. Malgré cela il lançait encore et encore des coups d’épées au milieu de cette masse d’ennemi mais lorsque sa goule tomba, le désespoir le toucha et doucement posa un premier genoux au sol, sa vue se troubla. C’est à ce moment que sans réfléchir, je sauta de mon monture en plein vol, activa mon parachute, et durant ma lente descente je commença à envoyer mes malédictions et mes sorts d’ombres sur les druides. Ces derniers ne comprirent pas tout de suite d’où venait cette nouvelle attaque, et je profita de leur étonnement pour intensifier mes sortilèges. Rapidement le chevalier compris qu’il avait un soutient et retrouva du courage à combattre ces ennemis, se releva et avec sa lame runique décapita encore deux ennemis.
Au moment où mes pieds touchèrent le sol, mes sorts avaient finis d’aspirer les âmes des druides enflammés mettant fin à la menace.

 

L’aventurier vint vers moi et me demanda:
– Merci compagnon, j’ai bien cru que mon heure etait arrivée. Comment te nommes tu ?
– Sigmedic, démoniste des Dies Irae. L’endroit est connu pour être dangereux avec les récents évènements, pourquoi te promènes tu seul ici?
Le chevalier nettoya sa lame immaculée de sang sur la toge d’un cadavre avant de la placer dans son fourreau.
– Je suis venu en éclaireur, je devais trouver un endroit pour préparer une embuscade aux ally. Le chaos qui règne ici s’y prêtre assez bien. Mais j’avoue avoir sous-estimé ces druides enflammés.
– Je comprends, ces chiens galeux de l’alliance seraient plus utile à servir de terreau qu’à fouler le sol.
Son regard noir inspecta rapidement mon équipement comme le ferait un commandant de troupe jugeant un de ses soldats. Je compris que j’avais devant moi un haut gradé.
– Quoi qu’il en soit j’ai une dette envers toi. Sans ton intervention j’aurai retrouvé mes amis tombés aux combats. Si un prochain jour tu as besoin de moi ou des mes hommes, tu pourras compter sur moi
Je lui demanda:
– A qui je viens de sauver la vie?
– Ho pardon de ne pas m’être présenter plutôt. Jergal, Officier de guilde des Come Get Some. Nous avons qu’un seul objectif abattre le plus possible d’ally.
– Bien je prends note de ta proposition, peut être qu’un jour nos chemins se recroiseront.
Je profita de la rencontre pour demander à tout hasard.
– Nos jours sont bien sombres en ce moment on voit des choses étranges, tu dois beaucoup voyager n’aurais tu pas eu vent d’évènement curieux?
Jergal réfléchi un moment puis en souriant me dit:
– Apres réflexion oui, j’ai entendu dire que Lor’themar Theron gardien de Lune d’Argent demande à ses troupes d’attaquer sans porter de casque afin de préserver leur coupes de cheveux.Ces elfes de sang …..
Je venais de relever cette information capitale et ne prêta pas attention au reste de son discours. Jergal ne prenait pas ça au sérieux mais pour moi il y avait de bonne raison d’enquêter. Notre rencontra une fois fini je parti aussitôt à lune d’argent pour voir ce qu’il en retournait.

Il m’a fallut deux jours pour rejoindre le domaine des elf de sang. En entrant dans la cité le débordement de la magie me sauta au yeux, il y en avait partout jusqu’aux balais qui nettoyaient tout seuls les rues de la capitale.
J’approcha de la Flèche de Solfurie, salle où était en train de parler les trois dirigeants des elfes de sang dont Lor’themar Theron. C’est alors que je fus le témoin d’une scène étrange qui renforça ma conviction que la corruption du rêve d’émeraude avait fait perdre la raison à l’un des chefs.
En effet Lor’themar Theron soutenait à ces officiers qu’il était de leur devoir d’elfe de partir au combat en gardant la classe. Le port du casque de combat était un affront à leur brushing impeccable. Que la beauté seule des elfes suffiraient à unir l’alliance et la horde afin de combattre aile de mort et qu’il était indispensable de réformer le port d’armure hideuse et soutenir la soie artisanale des efles comme parure de combat. Il était évident pour lui que la magnificence des elfes était une arme sous estimé qu’on devait mettre en avant tout comme l’était leur corps d’athlète imberbe. Finalement leur splendeur à elle seule représentait la horde et Il voulait asservir les mort vivants en domestique de donner le statut de vigile aux orcs et de remettre dans leur enclos les trolls d’azeroth.
Ses deux amis Halduron Luisaile et le Grand magistère Rommath ébahis part tant de conneries essayèrent de raisonner Lor’themar Theron sans réussite. Ils lui donnèrent un calmant dans son hydromel.

 

De toute évidence le temps était compté. J’envoya aussitôt des courriers à tous les membres de la guilde pour les informer de ce fait puis alla dans une auberge me reposer et réfléchir pour rétablir la situation avant qu’elle ne dégénère. C’est yahel qui m’apporta la solution le lendemain matin, notre paladin elfe de sang me retrouva à l’auberge de la capitale et me proposa quelque chose de simple mais qui pouvait être terriblement efficace. Il était arrivé avec son superbe Annihilateur kor’kron qui comme il le disait lui même, mettait bien en valeur ses somptueuses nouvelles épaulières. Nous nous attablons et devant une boisson délicate servit par une serveuse vêtue légèrement me fit part de son idée. Je commença:
– Heureusement que notre chef Nominoé n’est pas avec nous, avec une serveuse comme celle la il aurait été intenable.
Yahel approuva d’un signe de tête et continua:
– Je ne suis pas surpris qu’un efle de sang, même un haut dignitaire, tombe dans ce délire. Moi même il m’a fallu beaucoup de temps pour comprendre qu’il existait d’autre forme de beauté et que finalement cela n’était que de la fioriture physique.
En disant cela, yahel n’a pu s’empêcher de replacer une mèche de cheveux qui était tombé sur son visage d’un coup sec et précis de la tête. Je souris et répondit:
– Oui je le vois bien, mais dis moi ta suggestion.
– Il suffit de l’inviter à un défilé de mode où durant lequel toute les races d’azeroth participeraient. Il verrait de lui même que les elfes n’ont pas le monopole de la beauté, même les trolls et autre gobelin peuvent rivaliser…. dans leur domaine. Lacha-t-il dans un murmure à peine retenu.
Pourquoi n’y avais-je pas pensé moi même, cela paraissait tellement simple. Je lui demanda:
– Serais tu capable d’organiser ce défilé de mode rapidement ? nous devons agir rapidement!!
– ho oui, pour nous les elfes cela est innée. je m’occupe de tout, j’aurai besoin de ton aide pour la logistique c’est tout.
Je répondis:
– Très bien fixons la date du défilé dans trois jours ici même prés de la capitale des elfes, je vais en toucher deux mots aux chefs de lune d’argent.
– Je vais inviter toute la guilde à y participer, la mixité des races suffira pour faire ouvrir les yeux à Lor’themar Theron. Précisa Yahel.
– Bien je vais commencer les préparations, et demander à la guilde de venir avec leur plus beau apparat.
– Pour pimenter le tout je propose de mettre en jeu une moto-bécane pour le vainqueur cela encouragera la guilde à venir.

 

La préparatifs s’enchaînèrent rapidement, la date fixée s’approcha et les membres des Dies Iraé arrivèrent les uns après les autres à Lune d’Argent. Bientôt le défilé aura lieu sur la place de l’épervier juste à côté de la capitale, organisé part Yahel et avec le soutient de Sigmedic.
Soyez de la partie pour que le chef des elfes de sang retrouve la raison et profitez de l’évènement pour prouvez a tous que vous avez la classe.
Une moto-bécane est en jeu ainsi que d’autre récompenses.