Archives mensuelles : mars 2014

Profitez pendant que vous le pouvez de la neutralité d’internet, c’est bientôt fini

Putain mais quelle connerie!!

Je viens de lire cet artcile de numerama qui vous dévoile le contenu du projet de loi Création. Si vous pensiez que HADOPI c’était des méchants, que ACTA et compagnies étaient des vilains, ce projet de loi va ni plus ni moins anéantir la neutralité du net! Les politiques sont complètement à côtés de la plaque et ne suivent que les conseils des industries…Sous prétexte de protéger les industries françaises  et autres entrepreneurs (afin de concurrencer netflix qui n’est toujours pas disponible en Europe v’la l’argument de merde déjà, ils ont juste peur du mastodonte de la VOD), le projet de loi Création va légitimer le contrôle des débits sur la toile.
Exemple de ce qu’ils veulent faire: Lorsqu’on surf c’est la bande passante d’abord pour dailymotion et après netflix car faut soutenir le dailymotion français et ceci sera imposer aux FAI.
Conséquences direct, les FAI vont nous pondre des forfaits Youtube prenium, ou internet + deezer vitesse maximum ou encore vimeo HD certifié!! Bref a vouloir controler les acces/débits, on cloisonne internet cassant la neutralité, et ça peut aller très loin comme certaines offres actuelle en téléphonie mobile complètement débile du genre: internet illimité + mail + deezer….  heuuu c’est quoi internet illimité pour eux ? amalgame internet = web pfffff
Enfin ils pourront dire que le torrent  n’est pas une priorité ( au passage steam/blizzard devront revoir leur méthode de distribution de contenu) que le P2P récoltera les miettes de la bande passante restante, et je ne parle même pas des barbus qui utilisent des protocoles moins grand publique comme le SSH, FTP, IMAP, POP3 ceux la on va les retrouver dans un coin de leur chambre en pleure.

 

Autre point inquiétant, du projet de loi Création, ce dernier devra veiller à la déontologie des informations et des programmes sur le net…. rien que ca, tranquille le bonhomme!!
On peut résumer ces points déontologique en:
LE RESPECT DE LA DIGNITÉ DE LA PERSONNE HUMAINE <== merde on va avoir du mal a trouver des wazufs!
LA SAUVEGARDE DE L’ORDRE PUBLIC <== c’est comme ça et tu fermes ta gueule sinon j’te brises les genoux!
LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS <== faut montrer le blanc bonnet
L’HONNÊTETÉ ET L’INDÉPENDANCE DE L’INFORMATION <== coucou scensure de l’info me voilà
LE TRAITEMENT DES AFFAIRES JUDICIAIRES <== c’est quoi le problème actuellement ?
LE RESPECT DU DROIT À LA VIE PRIVÉE <== ça c’est bien surtout pour les hommes politiques
Enfin faut savoir rester optimiste lucide que se soit sous le nom du CSA ou HADOPI ou autre, ils n’arriveront jamais a comprendre ce qui se passe sur internet et auront toujours un train de retard:
Ps ils en parlent aussi

Popcorn Time « le pire cauchemar d’Hollywood » n’est déjà plus 2/3

j’en avais parlé il y a peu sur un précédent post, les lobbys américains ont eu vent de ce magnifique soft et font pression pour l’effacer…

Il y a quelques jours à peine nous annoncions la sortie de l’application Popcorn Time, mieux que Netflix pour voir des films en streaming via BitTorrent !

 

Popcorn Time y était qualifié de « pire cauchemar d’Hollywood ».

 

Hollywood s’est réveillé et a réagi…

 

L’équipe de développement nous annonce déjà le clap de fin, en restant évasif sur les explications. Mais nul doute qu’ils ont reçu des pressions. Ils disent avoir vérifié quatre fois que Popcorn Time était légal (puisqu’ils proposaient une technologie neutre, n’hébergeait rien sur leurs serveurs et ne faisant que combiner trois bases de données externes : pour les torrents, pour les informations des films et pour leurs affiches).

 

Cela n’a, semble-t-il, pas suffi.

 

Edit : il y a une suite heureuse à cette histoire !

Adieu Popcorn Time

Goodbye Popcorn Time

 

Au revoir

 

Nous avions commencé Popcorn Time comme un défi lancé à nous-mêmes. C’est notre devise… C’est ce à quoi nous aspirons.

 

Nous sommes très fiers de ce projet. C’est le plus important que nous ayons construit. Nous avons constitué une équipe géniale en le faisant, avec des gens avec qui nous adorons travailler. Et pour être honnête, au moment où je vous écrit, nous sommes tous un peu écœurés et abasourdis. Nous aimons Popcorn Time et ce qu’il défend, et nous avons l’impression de laisser tomber nos géniaux contributeurs chéris. Ceux qui ont traduit l’application en 32 langues, y compris certains dont nous ne connaissions même pas l’existence. Nous sommes en admiration devant ce que la communauté libre peut faire.

 

Nous sommes avant tout de jeunes entrepreneurs passionnés d’informatique. Nous lisons Techcrunch, Reddit et Hacker News dont nous avons fait deux fois la une. Dans le même temps, nous avons eu des articles dans Time Magazine, Fast Comany, TechCrunch, TUAW, Ars Technica, Washington Post, Huffington Post, Yahoo Finance, Gizmodo, PC Magazine et Torrent Freak, pour ne nommer que ceux-là. Et nous sommes intervenus à la télévision et dans des émissions de radio, sans parler des nombreuses interviews, et celles que nous avons aussi déclinées en raison de l’excès de sollicitation(s) de la part des médias.

 

Et aucun de ces médias ne nous blâmait. Non, ils nous soutenaient. Nous étions devenus les outsiders qui se battaient pour le public et les consommateurs. Des gens que nous respections, certains de nos héros, ont dit monts et merveilles à propos de Popcorn Time, ce qui a largement dépassé nos espérances pour un projet expérimental monté en seulement quelques semaines.

 

En tant que projet, Popcorn Time est légal. Nous avons vérifié. Quatre fois.

 

Mais comme vous vous en doutez, cela est rarement suffisant. Notre soudaine popularité nous a mis en contact avec des tas de gens, des journaux aux créateurs de nombreux sites et apps, qui étaient extrêmement populaires. Nous avons beaucoup appris à leur contact. En particulier que s’opposer à une industrie obsolète, arc-boutée sur son modèle économique, a un prix. Un prix que personne ne devrait payer en aucune manière.

 

Vous savez quelle est la meilleure chose à propos de Popcorn Time ? Que des tas de gens se sont accordés pour reconnaître que l’industrie du cinéma avait établi bien trop de barrières et de restrictions sur le marché. Prenons l’exemple de l’Argentine : les diffuseurs de streaming, là-bas, pensent que “There’s something about Mary” (Mary à tout prix) est un film récent. Ce film est ici, aux États-Unis, tellement vieux, qu’il aurait l’âge de voter !

La majorité de nos utilisateurs n’est pas localisée aux États-Unis. Ils sont de partout ailleurs. Popcorn Time s’est installé dans chaque pays sur Terre. Même dans les deux (pays) n’ayant pas accès à Internet.

 

Le piratage n’est pas un problème de personnes. C’est un problème de services. Un problème créé par une industrie qui voit l’innovation comme une menace à leur recette dépassée pour ramasser la monnaie. Un problème dont ils n’ont que faire.

 

Mais les gens si.

 

L’expérience montre que les gens risquent des amendes, des poursuites judiciaires ou toute autre conséquence possible uniquement pour pouvoir regarder un film récent chez eux. Juste pour avoir le type de partage qu’ils méritent.

 

Il se peut que demander gentiment quelques pièces par mois pour donner l’accès à n’importe quel film soit une bien meilleure solution.

 

Popcorn Time ferme aujourd’hui. Pas parce que nous n’avons plus ni énergie, ni motivation, ni détermination, ni même d’alliés. Juste parce que nous avons envie de poursuivre nos vies.

 

Notre expérimentation nous a amenés aux portes d’un débat sans fin entre piratage et copyright, menaces légales et machinerie douteuse qui nous donne l’impression d’être en danger à cause de ce que nous aimons faire. Et ce n’est pas une bataille à laquelle nous souhaitons prendre part.

Bises

 

Site d’origine : http://www.framablog.org/index.php/post/2014/03/15/popcorn-time-deja-fini
Pochoclín

Valve libère DirectX

Se sera peut être la date de l’année à retenir.

 

DirectX pour faire un rapide rappel est une suite d’outils qui permet de développer des jeux sous windows ( et console Xbox). Le concurrent direct est l’OpenGL qui est ouvert et libre, qui est exactement la même chose mais pour les plateformes, windows, linux et MacOS. Malheureusement les developpeurs ont pris l’habitude d’utiliser directX permettant de faciliter et réduire les couts des portages entre les différentes plateformes windows et xbox et du coup les autres peuvent se toucher.

 

 

Et afin de se libérer des contraintes de microsoft, valve a créée une distribution linux (SteamOS) et ont développé une librairie pour convertir direct3D (la partie graphique de directX) en OpenGL. Ceci devrait accélérer le portage de nombreux jeux sous linux et par conséquent SteamOS

 

Valve, de façon aussi inattendue que surprenante, vient de poster le code source de sa librairie de conversion Direct3D 9 > OpenGL sur GitHub. Aucun support n’est fourni, c’est juste donné comme ça, cadeau. Sous license MIT en plus, du coup on peut en faire ce qu’on veut.

Le code source provient directement de DOTA 2 et est écrit principalement en C++ avec des petits bouts de C. On ne peut pas s’empêcher de supposer que c’est pour améliorer les portages des jeux et moteurs DirectX sur Linux, ce qui à son tour aiderait grandement la plateforme SteamOS.

Site d’origine : http://www.factornews.com/actualites/valve-libere-directx-enfin-presque-38393.html

Shaarli où la méthode ultime pour partager/découvrir

Lorsque je cherchais des scripts intéressants pour mon site, je voulais un moyen rapide et efficace pour partager un lien, comme un systéme de marque page mais disponible en ligne, tagable et publique pour le partager avec mon entourage…

Et encore une fois sebsauvage  avait deja fait la sale besogne de coder cette outils magique: Shaarli.
Les plus d’un shaarli:
  • Facilement installable sur n’importe quel hébergeur.
  • Léger, sans base de donnée, très rapide
  • Plein d’outils pour l’utiliser partout (une version android, un bouton partage dans la barre des favoris..)
  • Taggable
  • Une rapide conversion d’un lien pour pré remplir une ptite présentation
  • Rendre les liens publique ou privée
  • Generation d’un flux RSS pour suivre d’autres shaarli
  • Sécurisé
  • Génération d’un nuage de tag
  • API disponible et code ouvert
  • Partager un lien en un seul clique
  • Déja intégrer a des lecteurs de flux RSS

Bref arrivé, à ce stade, si vous avez un petit hébergement vous devriez déjà avoir envie d’avoir votre shaarli.

C’est le moyen ultime pour continuer a partager des trucs intéressant du web rapidement, sans perdre trop de temps à préparer, analyser et écrire un article complet, tout ayant la possibilité d’en faire une petite présentation. Vous l’aurez compris, c’est un complément pour n’importe quel bloger.
D’ailleur d’autres l’on fait et un malin à créer shaarli River qui concentre pas moins de 170 shaarli en un seul, avec un filtre TV pour ne voir que les liens de video.
Bref un bon moyen pour découvrir de bon truc sur le net

</

Si le message n’est toujours pas assez clair => GROS GOOGLE

Au travers de ce site, j’essaie entre autre de vous tenir informer de l’actualité du web, des nouvelles technologies, de leurs conséquences, de vos libertés personnelles, des données privées que vous confier aux géants et notamment vous faire prendre consciences de la position sur-dominante de Google dans ce domaine.

Mais parfois une vidéo est plus éducative qu’un pavé à lire:
Et merci a korben de me l’avoir fait découvrir.
Et n’oubliez pas:
 » Le plus fort ‘as compris, c’est moi c’est gros google !
sur le web aujourd’hui chuis tout seul !
J’vous ai tous bien ken, y compris Apple,
donc moi c’est gros Google et toi tu fermes ta gueule! « 

Facebook dans un flux RSS

Depuis la conversion des Pages Facebook au Journal, il est plus difficile de s’abonner au flux RSS d’une Page Facebook. Mais cependant, l’opération n’est pas impossible comme je vais vous le montrer via le présent tutoriel qui comporte seulement 3 étapes.

 

1. Trouvez l’ID de la Page Facebook à laquelle vous voulez vous abonner.



page-fan-facebook-id

Pour cela, cliquez sur le logo de la Page Facebook et sélectionnez son ID à la fin de son URL.
Pour cet exemple, j’utiliserai ma Page Facebook.
L’ID que j’obtiens est donc : 113100122047246

2. Ajoutez l’ID à la fin de l’URL suivante

http://www.facebook.com/feeds/page.php?format=atom10&id=
Ce qui donne :
http://www.facebook.com/feeds/page.php?format=atom10&id=113100122047246



3. Ajoutez le flux RSS dans votre lecteur de flux RSS

Pour moi, il s’agit de Google Reader. 

flux-rss-page-facebook-google-reader

Et that’s it ! Vous pouvez ainsi vous abonner au flux RSS de vos pages Facebook préférées … et vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas vous abonner à la mienne si ce n’est pas déjà fait 😉 >> http://www.facebook.com/feeds/page.php?format=atom10&id=113100122047246

abonner-flux-rss-page-facebook

Pour plus de nouveautés sur les médias sociaux, merci de vous abonner à la newsletter du blog ou à son flux RSSSi vous trouvez cet article intéressant, vous pouvez participer à sa diffusion en utilisant les boutons de partage situés ci-dessous 🙂

 

Site d’origine : http://www.emarketinglicious.fr/social-media/comment-abonner-au-flux-rss-page-facebook-tutoriel

Google n’aime plus les blogs

Il y a quelques mois, je m’étais penché sur la possibilité de me défaire des services des géants du web , afin de conserver ma liberté ( de vie privée, de sources d’infos, de choix, de penser… ) et je sens bien que google change, ( à travers Gmail et autres services…) il perd à mes yeux, cette image de barbu qui nous veut que du bien.

Yep encore une fois, au travers de l’article du site Presse-citron, je vous invite à vous interroger sur vos habitudes googliennes…

 

On savait, ou en tout cas on pressentait depuis déjà pas mal de temps que Google, qui prétend depuis leur genèse s’appuyer sur les contenus des blogs pour fournir des résultats pertinents à son moteur de recherche, faisait en fait de plus en plus la part belle aux sites de médias dits « traditionnels » (comprendre : les sites web des grands titres de presse, radio et télévision).

 

Un rapide coup d’œil sur quelques résultats de recherche, dans le moteur Google mais également sur Google Actualités, ne fait confirmer cet état de fait.

 

Prenons un exemple tout frais de ce jour, sur une thématique « réseaux sociaux » puisque ça parle d’abord de Twitter : le fameux « selfie des Oscars ».

 

Un sujet qui a énormément buzzé aujourd’hui. Que constatons-nous ? Que si l’on fait une recherche dans Google avec des mots-clés ciblés et ultra-simples comme « selfie Oscars », les résultats de la première page du moteur de recherche et de Google Actus sont littéralement trustés par des médias qui ne viennent pas à l’origine du Web, et encore moins du monde de la tech ou de l’analyse des réseaux sociaux. [1]

 

Bien sûr le sujet est aussi un sujet « buzz/people » d’actualité chaude mais on constate que même les gros blogs de cette thématique sont relégués loin dans les résultats (à part MeltyBuzz). Bien sûr ce n’est qu’un exemple et un exemple ne peut pas être représentatif, mais malheureusement c’est un constat que je fais quotidiennement sur n’importe-quel sujet, y compris les sujets de prédilection des blogs tech, qui arrivaient généralement en tête des résultats sur les requêtes correspondantes.

 

Aujourd’hui, Google a tranché : sa confiance va aux « institutionnels » comme Le Figaro, 20 Minutes, le Huffington Post (et ses articles pleins de vide), RTL ou Les Échos. Y compris, souvent, sur des sujets high-tech.

 

Qu’est-ce que cela dit sur le web, le journalisme et les médias en 2014 ? Probablement que même Google, censé être neutre (?), privilégie les grands titres « historiques » dans son trust rank, même s’ils ne sont pas les plus légitimes pour parler de la dernière version d’Android. Mais, reconnaissons-le aussi, cela signifie que ces fameux grands médias issus de la presse traditionnelle ont su – parfois à grand peine – créer des sections High-Tech crédibles dans leurs rédactions, et embaucher de jeunes journalistes talentueux issus de la génération 2.0. La puissance financière (bien aidée par quelques millions de subventions publiques dont les pure player Web comme nous n’ont jamais vu la couleur) et quelques connivences bien placées – on se tient par la barbichette dans les rédactions – ont fait le reste.

C’est le combat des modernes contre les classiques. On a pensé un moment que les modernes avaient gagné. Ils n’ont pas perdu mais les dinosaures ont la peau dure. Même quand ils sont exsangues… Et apparemment à Mountain View on préfère les dinosaures.

Google me déçoit beaucoup sur ce coup.

 

[1] pour info, l’article de Presse-citron sur le selfie des Oscars, pourtant posté parmi les premiers ce matin, arrive au-delà de la dixième page. Il y a quelque temps, quand Google « aimait » encore les blogs, il aurait probablement figuré sur la première. Même l’article de The Verge est assez loin dans les résultats…

 

Site d’origine : http://www.presse-citron.net/cest-officiel-google-naime-plus-les-blogs

 

Pour conclure, le plus difficile n’est pas d’ouvrir les yeux sur le monopole malsain de google, mais de prendre la volonté de s’en dégager.

Lire un torrent en streaming sur XBMC

Juste vous avoir parlé de pop corn, voici que sur le site de Korben, un article nous propose de lire en Streaming un torrent en cours de téléchargement à partir d’un simple lien torrent ou un lien magnet aussi.

 

Pas besoin d’attendre que ce dernier soit téléchargé totalement avant d’en commencer la lecture puisque les bits qui composent le fichier sont récupérés dans l’ordre. Et rassurez-vous, niveau seeding, le film est partagé avec d’autres durant toute la durée du visionnage (C’est mieux que rien).

Voici une démo en vidéo :

 Vous trouverez ce plugin ici et ses sources ici.

 

Site d’origine : http://korben.info/lire-torrent-en-streaming-sur-xbmc.html

Popcorn où la VOD gratuite

Il y a plusieurs années j’utilisais les newgroups pour télécharger des films et séries libre de droits et pour automatiser le bordel j’utilisais popcorn, un script qui mettait tout seul en téléchargement les épisodes des séries que je suis à leur sortie.

Bref je ne sais s’ils s’agit des mêmes développeurs mais voila que je trouve depuis quelques jours sur le net, un nouveau soft à l’interface très grand publique qui nous propose de voir les derniers films/séries gratuitement.

 

Popcorn Time est un nouveau lecteur vidéo pour OS X et Windows, mais il ne lit pas les vidéos que vous déjà télécharger, non il sait même pas le faire ça.

 
Son seul rôle est de lire des films proposés sur les réseaux torrent en Streaming et ceci grâce à une interface super simple qui fait tout pour vous derrière. A la manière d’un portail de VOD, vous pouvez choisir le film par jaquettes ou encore catégorie ou moteur de recherche, puis le bousin lance le téléchargement du torrent en tâche de fond et après quelques minutes (selon votre connexion et le nombre de seeder) vous matez le film en Streaming. Le catalogue disponible se concentre sur les films récents (torrent oblige) et pour le moment les films sont disponible qu’en anglais.
Cela dit suis certain qu’on va vite voir des forks sortir avec un catalogue orienté francophone.

Et si vous voulez tester le machin, c’est disponible ici.