Archives mensuelles : mars 2017

Recette de désherbant naturelle

Allez encore une fois le glyphosate (produit actif du roundhup) fait encore parler de lui, alors que si on veut du desherbant, il existe une recette toute simple. Une solution avec un fort taux de salinité accompagné par du vinaigre va tuer a peu près n’importe quelles mauvaises plantes. Cela dit, il faut faire attention à l’utilisation car le sel peut rendre le sol stérile si on l’utilise trop régulierement. De même il faut bien suivre la méthode d’application en respectant la météo par temps ensolleillé pour éviter l’effet de ruissellement et augmenter l’effet désiré.

Recette vinaigre + sel 

  • 1 kg de sel
  • 2 litres d’eau
  • 3 litres de vinaigre blanc
  • liquide vaisselle (2 c.a.s. par litre de mélange)

A pulvériser par jour ensoleillé, il faut parfois en remettre un coup le lendemain, et arracher la plante une fois qu’elle des déséchée.

Recette purin d’ortie

Laisser macérer 2kg d’orties coupées en petits morceaux dans 10 litres d’eau à l’intérieur d’un grand récipient couvert.

Mélanger chaque jour jusqu’à ce que le mélange ne fasse plus de bulles (une à deux semaines). Ensuite, il n’y a plus qu’à filtrer et à pulvériser sur les mauvaises herbes.

Recette eau de cuisson

Conserver le jus de cuisson de ses pommes de terre, le laisser refroidir et le verser sur les mauvaises herbes. La méthode marche aussi avec l’eau de cuisson du riz ou des pâtes et même avec de l’eau bouillante salée. Attention, toutefois, à ne pas verser sur les plantes à conserver et mieux vaut utiliser le sel avec parcimonie : versé en trop grande quantité, il pourrait nuire à la micro biodiversité du sol.

21 pilots

logo one pilotsJ’ai découvert ce groupe sur une chaîne de musique, puis rapidement d’autres titres sur youtube. Avec un style indéfinissable ce jeune duo vous éclate entre les deux oreilles avec une énergie débordante.

La musique créée par le groupe se compose d’un mélange de piano (parfois électronique), de synthétiseur, de batterie (parfois s’accompagne également de percussions électroniques), de chant, basse et quelques fois de ukulélé. Leurs chansons sont basées sur des textes poétiques écrites par Tyler. Tyler se met d’ailleurs à rapper ses textes lorsque les paroles sont trop longues pour pouvoir rentrer dans la construction du rythme.

Il est difficile d’associer un genre particulier au groupe, étant donné la grande variété de leurs chansons. On retrouve en effet des rythmiques de rock, pop, rap, électro, et parfois même reggae.