logo

5. Une etrange invitation

Rédigé par sigmedic Aucun commentaire

Je restais un certain temps à fossoyeuse afin d'etudier l'art de la maitrise de l'ombre et des malédictions. J'ai appris rapidement que les UD vivaient une époque difficile. La reine banshee, celle a qui je dois cette deuxieme vie, est devant un dilemne. Voir son peuple diminuer jusqu'a l'extinction ou bien utiliser les valkyrs du roi liche dechue afin de repeupler les siens. Les worgens faisant pression dans la region voisine, Dame sylvanas n'avait pas vraiment le choix que d’agir pour maintenir sa position.

Beaucoup de temps est passé, j'ai participé humblement aux projets de la dame noire, et en même temps mes liens se sont renforcés avec les Dies Irae que je considère presque comme ma nouvelle famille. Nous avons ensemble passé bien des epreuves et les saisons ont depuis défilés.
Un jour je recu par courrier une requete de Nyarly, je devais le retrouver dans 3 jours sur la peniche de Fléplouf et plozzik, dans les milles pointes.

Le soir tombait sur l'ancienne etendue des salines maintenant recouverte par la mer. On pouvait distinguer au loin les navires se detacher de l'horizon. Quelques mouettes profitèrent des detritus laissés par les clients, qui faisaient la queue sur le pont.
Mon coursier du vent repartie aussitot apres m'avoir déposé. Je n'aime pas ces bêtes puantes mais je reconnais que leur docilité est bien pratique pour les long voyages. Je me dirigais à l’intérieur du bâtiment vers le bar. L'animation bâtait son plein se soir là, comme tout les soirs finalement, les propriétaires menaient bien leurs affaires. Curieux endroit cela dit pour un rendez-vous.
Au milieu des habitués gobelins, se tenait légèrement courbé le troll familier. Nyarly m'attendait l'air un peu inquiet. Il portait des vêtements sales, et sentait encore plus fort qu'un guerrier orc après une nuit de bataille.

peniche.jpg

_ Ha je t'attendais me dit-il rapidement. Viens, posons nous autouw de cette tablé.
_ Ca fait toujours plaisir de te voir, ca faisait longtemps que tu etais partie en exploration. Ton vice te perdra.
L'expression de son visage, s'eclaircie pour la première fois depuis nos retrouvailles.
_ Oui, il est w'ai que j'appwecie de pawtir comme ca ve's l'inconnu. Wema'que, mon tit péché t'as sauvé la vie au moins une fois.
J'acquiciais lentement.
_ Si on peut appeler ca une vie. Mais tu as raison, tu m'as sauvé inextremis de la folie.
_ Et tu n'auwais jamais connu not'e twibu.
_ Je me souviendrais surtout de ma première rencontre avec nominoé.
A ces dernieres paroles nous partions dans un fou rire que seul les vieux amis peuvent comprendre.
_ Waconte moi enco'e une fois. Waconte ton premier contact avec notre chef, demanda Nyarly les larmes au yeux.
_ Ha non pas encore.
_ S'il te plait.
Son insistance m’étonna un peu, avait-il besoin de se remémorer de bon souvenir comme celui-ci? J'accepta.
_ D'accord, d'accord pour toi je vais encore une fois raconter cette histoire. Haaaa si à chaque fois que je l'avais raconté un humain serait tombé, crois moi que Hurlevent serait aux mains de la horde.
_ Alo's, je te la demandewai jusqu’à ce que tous azewoth soit viewge de cette wace! beugla le troll.

Nous passions commande auprès de l'aubergiste, de quoi boire et à manger pour quatre, notre troll en aurait manger l'aubergiste elle même tellement la faim l'assaillait. Puis sans attendre je relatais pour la enieme fois ma 1ere rencontre.

C’était il y a maintenant plusieurs années, après m’être trouvé comme démoniste, j'envoya par courrier une invitation à Nominoé afin de le rencontrer pour intégrer la guilde des Dies Irae. J'avais recu quelques jours plus tard un rendez-vous m'ordonnant de le retrouver dans une ferme au sud de durotar.
Le jour venu, je me dirigea avec hâte au lieu indiqué avec une certaine excitation. Enfin j'allais proposer de mettre mes services à mes bienfaiteurs. J'ai du arriver plus tôt que prevue.

Le vent ensablé me couvrait la vue, et c'est avec difficulté que j'attacha mon destrier dans l'enclos. Le vent sifflait dans mes oreilles en recouvrant tous les autres sons aux alentours. J'alla frapper à la porte.
Aucune rèponse. Je recommençais encore une fois. Toujours rien. La météo inconfortable me poussa à entrer par moi même.
Et la, avec stupéfaction je vis un elf de la nuit en sous vêtement au milieu de la pièce en train de se faire courser par une elfette tenant une énorme massue. L'elf etonné par ma présence s’arrêta net.
Chose que l'objet de réprimande ne fit pas et alla projeter le pauvre homme dans l'armoire comme on peut jetter un nain en dehors d'orgrimmar.
Voila mon 1ere contact avec le chef Nominoé. Ce vieux elf pervers avait tenter une promotion canapé auprès d'une elfette au fort caractère et aux réponses tout aussi.... convainquantes. Enimag la chasseresse avait engagé sous courroux bestiale envers nomi, le laissant lui et ses fantasmes au vestiaire.
Ses paroles raisonnent encore dans mon esprit: " Et ma massue tu la veux ma casse-noisettes gobelin de puissance ? "

Nyarly se ressourçait à chacune de mes phrases. Je voyais bien que l'affaire pour laquelle il m'avait invité devait avoir une grande importance. J’essayais d'aborder le sujet.
Les lampes de l'auberge habillaient les murs d'une teinte orangée. Les clients ne désemplissaient pas, je ne pensais que cette péniche perdue au milieu du nul part aurait tant de notoriété. La nuit était bien avancée et la fatigue commençait à montrer son effet. La dernière chopine vide je me lança dans le vif du sujet.



_ Dis moi compagnon ce qui t'accable. Tu ne m'as pas fait venir ici pour manger et boire en se racontant des histoires qu'on connait tous les deux.

Nyarly se tût. Son visage pris 10 ans d'un coup comme s'il portait le poids des problèmes d'azeroth sur ses epaules. Jamais je ne l'ai vu ainsi, lui d'habitude jovial commença à m’inquiétait sérieusement.
Il regarda autour de lui comme si aile de mort allait surgir de sous une table, puis avança sa tète vers moi par dessus la table puis me murmura.

Classé dans : Games Mots clés : aucun

A propos de l'auteur, sigmedic:

Écrire un commentaire