Musiques libres

Rédigé par sigmedic 2 commentaires

Ca fait un moment que je voulais vous faire découvrir 2 sites de partage de musique sous licence art libre ou sous licences creative commons.



Ces  musiques qui peuvent être librement copiées, distribuées et modifiées. Elle se définit par opposition au mode de distribution des musiques produites et distribuées sous le régime de droit d'auteur classique, par des labels, qu'ils dépendent de ou qu'ils soient indépendants.

Pour commencer voici le site http://www.jamendo.com qui est certainement la plus grande bibliothèque de musique libre. Vous y découvrirez des artistes bien sympa dans des styles musicaux très variés (rock, pop, rap, electro...) et honnêtement ce n'est pas de la musique de centre commercial ou d’ascenseur. Une partie Pro permet même de payer une licence pour utiliser les morceaux a des fin commerciaux. Les artistes et le site vivent des dons des auditeurs et de la publicité.

S'il existait un instagram audio (l'app qui s'est fait racheter par facebook pour 1 milliard)   se serait surement http://soundcloud.com/ . Pour celui-ci, il est nécessaire de créer un compte sur le site afin de pouvoir écouter les morceaux. Autre différence avec Jamendo tout le monde peut poser un commentaire (un tag) à un moment donnée du morceau, un peu comme les annotations sur les vidéos de youtube, qui donne une dimension communautaire a soundcloud. De part ce fait, le contenu est peut être un peu plus Friendly, moins pro.

 

Bref tout ca pour dire que la musique se trouve pas que sur bittorent amazon, fnac.....

 

 

Classé dans : High-tech Mots clés : aucun

A propos de l'auteur, sigmedic:

2 commentaires

#1 Mingo-May a dit :

pourquoi t'as rayé Bittorrent ? xD

#2 gam a dit :

"instagram" ........ étant une anti facebook j ai opté pour jamendo :)
par contre leur appli android plante sur mon gsm quelqu un a essayé?


nb : "ce n’est pas de la musique de centre commercial ou d’ascenseur" j ai encore jamais pris d ascenseur musical ...

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire