Sigmedic

My Home

La fin de la course aux graphismes réalistes?

Rédigé par sigmedic 2 commentaires
Au tour de discussions autour de l'évolution du jeu vidéo et particulierement des graphismes, une reflexion me revient regulierement, sommes nous arrivés à une limite technologique, au sommet, que peuvent nous proposer les éditeurs de jeu?  Y aura t'il encore une progression des rendus réalistes, les prochains Call of Duty et autres crysis arriveront ils a nous faire un waou effect ? Les prochaines consoles arriveront elles a nous foutre une baffe graphiquement ?

Je vais essayer d"expliquer mon point de vue sur ce sujet, en faisant un rapide rappel de l'évolution passée et en extrapolant sur le futur, puis dans un second temps mettre  en relief  le graphisme d'un jeu et son pouvoir attractif  (le petit truc qui nous fait revenir vers lui).



Rapide retour en arriere, je ne vais pas faire une frise chronologique (voir la vidéo à la fin de ce texte) des grosses évolutions mais juste vous faire ressentir cette montée en puissance, qui je trouve stagne actuellement. En effet au début du jeux vidéo il y avait tout à créer, les concepts, les styles et un nouveau genre suffisait pour être la quintessence du jeu, on ne cherchait pas jouer au jeu le plus beau mais simplement au jeu le plus fun, au dernier truc innovant. On jouait a un pong, ou a un mario like, et lorsqu'on découvrait un gameplay nouveau et on en faisait un jeu, comme fut le cas  avec  Simcity le 1er  citybuilder, ou Dune2 le 1er STR. A cette époque l'évolution graphique  des jeux vidéo se répandait  horizontalement dans les différentes niches/genre  en cherchant à s'adapter au style du jeu plus qu'a le rendre beau ou plus réalistes au final il y avait moins de recherche artistique, le graphique etait uniquement un support d'information, un outil tout au plus pour le gameplay.

Le hardware évoluant et les grands style de jeu posés, les éditeurs voulant satisfaire les attentes des joueurs arrivaient à un conclusion simple. Il etait plus simple d'améliorer quelque chose dèjà existant (qui se vendait) que de trouver une nouvelle pépite (genre), c'est alors que la course à la nouveauté ne fut plus le gameplay mais les graphismes. La course commença et suffit de voir la progression des FPS pour s'en rendre compte. Wolfenstein 3D, doom, quake, quake 3, Unreal, cod, far cry, doom3, bioshock, stalker, criysis.... le gameplay des FPS n'a pas beaucoup bougé, cependant depuis 10 ans ce fut la claque à chaque fois et l'industrie des cartes graphiques a vu d'énorme progression (contrairement à la carte son, ram...).  Cependant la marche que l'on gravit d'année en année devient de plus en plus faible.

aa4_000.jpg 4889051aacb9275e0608c5669d55f358

 

 

 

 

 

 

 

Les 2 années entre  Battlefield 3 et Metro 2033 4A   n'ont pas montré de grosse claque comme fut le cas au début entre Battlefield 1942 et doom3 par exemple. La faute ne revient pas au hardware, les capacités des cartes graphiques ont encore une grosse marge devant elles mais peut être qu'il faut chercher ailleur.

 

Battlefield 2 Screenshot 5 Doom3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet rappelez vous au début  qque  patern/sprites 2d suffitsait (sans sous estimer le piwel art loin de la) pour faire un perso alors que maintenant il faut compter sur differents métiers pour créer un personnage et lui donner vie (modeleurs/texture/animateur.......) en augmentant la compléxité, l'équipe de développement s'est aussi agrandit ainsi que la durée nécessaire pour créer un personnage.... et encore je prends l'exemple que du personnage, pas étonnant de voir des mois ou plus souvent des années avec d'énorme équipes pour sortir un jeu entier. Et je pense que selon moi on touche au début de la stagnation de l'évolution graphique, les jeux se voulant plus réaliste voir même photo-réaliste basé sur la même philosophie du je prends la même chose que la dernière fois en plus beau ( battelfield, call of duty pour ne citer qu'eux) engendre des coût de production tellement énorme (jeu triple A) qu'ils ne pourront plus prendre de risque d'en faire plus.  Des risque autant côté graphique que gameplay, avec de tel sommes on joue la sécurité et je doute que les prochaines blockbuster du jeux vidéo nous donneront de grosse claque graphique car ca devient trop couteux.

 

Personnellement on arrive a un point où les joueurs veulent autre chose et on le voit avec l'explosion des jeux indé.  Alors que quelques-uns cherchent une autre voie dans le réalisme (moteur physique, IA) d'autre gros éditeurs comprennent qu'ils faut peut être chercher ailleurs, que la course du jeu réaliste doit s’arrêter et qu'il faut peut etre faire chercher, une palette de couleur, d'ambiance, pour que l'évolution graphique soit désormais plus artistique. Regardez le Borderland2 avec son cellshading, torchlight avec son look cartoon, bioshock avec son univers art deco, minecraft avec ses cubes.... les graphistes explorent d'autres pistes, et je pense qu'on verra dans les années a venir une explosion graphique dans se sens, plutôt qu'une augmentation du nombre de polygone et des texture toujours plus HD, dû à la convergence de la pression financière des developpement toujours plus long et aux attentes des gamers toujours plus exigent.

 

Bref     Wait and See

 

PS:

2 commentaires

#1  - Mingo-May a dit :

Je pense sérieusement qu'il n'y aura plus la "claque" comme on a eu entre les différentes générations de consoles. Maintenant je reste persuadé qu'il y a autre chose à explorer que les graphismes. Et ça s'appelle l'IA.

J'aime bien trouvé des jeux beaux, mais c'est pas ça qui fait l'expérience inoubliable. Regarde Crysis, beau, mais chiant.

Ou alors la différence graphique se fera sur les détails. Les gouttes d'eau, les effets d'eau en général, la météo en temps réel, et tout les systèmes "non linéaires".

Les machines deviennent des supercalculateurs, il serait temps de prendre en compte que ce sont ces machines qui font les prévisions météo !!!

Répondre
#2  - sigmedic a dit :

L'IA ouais pourquoi pas, mais pas trop performante car jouer a civilisation contres des kasparov du jeu ca me dit moyen. Idem pour les FPS, si l'IA est vraiment bonne on va se faire poutrer en chaine... la aussi a voir comment se sera utilisé.

Les graphismes devront chercher ailleurs, les styles, les level designer ont leur mot a dire pour s'exprimer pleinement ( bioshok? )

Bref verra bien

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot qaodzd ?

Fil RSS des commentaires de cet article