Presque un an…

Presque 1 an sans rien mettre à jour, sur mon site. Beaucoup de choses sont passés et mon envie est revenu de partager/conserver quelques choses.

Tout d’abord j’ai reclassé quelques articles qui prenaient la poussiere, puis j’ai crée une nouvelle catégorie que je souhaite remplir rapidement.
J’ai également mis à jour PluXml et testé quelques plugin bref on verra bien si je tiens mes souhaits.

Expérience Serveur Minecraft

Depuis que je joue a minecraft il y a un truc qui m’éclate c’est de voir l’environnement du joueur changer. Au fur et à mesure des constructions, les forêts dispasraissent, les cours d’eau changent un peu, une montagne est rongée…. bref ca évolue et ca me plait. C’est pour cela que je fais régulierement des screens.

Mais il y a un truc decevant, avec un groupe d’ami on ne joue quasiment qu’en survie et par période. Du coup, à chaque reprise/envie on relance un serveur et une nouvelle carte, en mettant toutes nos aventures passées de côté. Dommage car parfois on a bien envie de retourner sur nos premieres parties, juste par nostalgie ect….

D’où l’idée de lancer une expérience. Lancer un serveur et le maintenir le plus longtemps possible. Faire des screens pour archiver l’évolution et voir l’impact du jeu sur l’environnement et mettre en place sur le point de spawn une zone de portail de téléportation afin d’avoir la possibilité de revenir sur les anciennes parties.

J’ai rajouté dans la sidebar les infos du serveur en temps réel, un viewer et un mumble… y a plus qu’a.

 

Faites part de vos pseudos que je vous rajoute dans la whitelist… via mail facebook….

Arc-en-ciel et déballage

Après en avoir chié pendant presque deux semaines (déménagement + ménage), on commence tout juste à se poser (après quelques jours d’hôpital dû à une bronchiolite). C’est encore un peu le dawa, l’installation n’est pas finie il y a des cartons posés à l’arrache, une commande sur amazon en attente ( téléphone dect, switch….) l’installation audio en préparation, le serveur Plex à jour (ou peut être le passage sur kodi on verra plus tard), on centralise l’émission audio sur la freebox player (TV, BlueRay, radio) qui permet également la réception via AirPlay de toute notre bibliothèque audio commandable via n’importe quel appareil connecté sur notre réseau.Plein de projet en tête, on découvre/redécouvre la campagne en profitant du calme et du paysage. ( c est cool mais y a rien 🙁 vivement m on permis s occuper du petit toute la journée c est vraiment  rébarbatif, il n y a  pas de poste ni de pharmacie, et encore moins de pizzeria TT y a rien quoi , prochain achat un vélo pour tout le monde ( enfin quand le garage sera hyper bien rangé ) et je pourrai faire des ballade avec la charrette avec le petit ça nous changera du chemin école maison 🙂  [ eni] )

Et en plus par moment le paysage est vraiment super ( vous verrez les levées de soleil…. ).
Ça donne envie de ressortir le reflex.

Trouvaille dans les cartons

Déménager est synonyme de trie de cave ou de grenier, de cartons que l’on fait, d’étonnement à la vue de la tonne de bibelot que l’on garde de logement en logement. C’est durant les déménagements qu’on peut se retourner sur ses années passées au travers d’objets, trucs et autres bidules que l’on garde en souvenirs.

Il arrive que l’on retrouve certaines choses que l’on pensait importantes qui avec le recul du temps nous paraissent finalement presque banal.
Alors c’est le moment de passer à l’acte, on jette.
Quelques choix semblent cornéliens le temps d’une respiration, et on trie encore et encore. Le grenier ou cave se vide en laissant de côté des objets du passé devenus sans valeur.
Après un peu plus d’une semaine, on a jeté six cartons de papiers divers :
– cours de lycée (ca peut servir les bases)
– cours d’université (c’est le Savoir, pis j’en ai tellement bavé)
– dessin de collège (mon 1er qui ressemble a quelque chose)
– trousse (avec tous les gribouillis des copains… c’est qui lui déjà ? )
– vieux crayons de papier (on en a toujours besoin)
– classeur, chemise cartonnée (ca peut resservir)
– vieux magazine ( mag d’actu divers d’il ya dix ans)
– truc de sport (nan mais je m’y mets bientôt)
– peluches (je les aimais)
– vieux bidules (c’est des souvenirs)
– cartes postale (on a jamais envie de les jeter sans trop savoir pourquoi).
On a revendu pas mal de chose qui pouvait avoir de la valeur. Au final, presque trente cartons de jeter.
Les déménagements c’est vraiment l’opportunité de faire le ménage dans sa vie, et de partir sur de nouvelles bases. On en profite pour refaire sa déco, de repenser les priorités (bouffer locale c’est bien). Même si ça nous prends tout notre temps et beaucoup d’énergie, au final c’est une bonne chose et ca l’est d’autant plus lorsque le prochain logement est attendu.
Pour nous cela fera neuf ans……….. au revoir les voisins irrespectueux, le quartier bruyant, les immeubles, les pétards la nuit, les accélérations des motos, les sirènes des pompiers, les crissements des pneus, les odeurs de tabac dans la cage d’escalier, les vols de vélos, les altercations sous nos fenêtres ou devant notre porte, les sonneries d’interphone pour les « j’ai oublié mes clefs », les talons de la voisine du dessus, les déchets dans la haie sous notre fenêtre et tellement d’autre choses encore. On ne regrettera que les belles rencontres et les liens d’amitiés qui se sont formés mais ceux ci ne sont pas perdus.
Dans quelques jours, on se retrouve à la campagne, dans un pavillon avec pour voisins des champs. On s’imagine déjà aux beaux jours prochains dans notre jardin, avec les enfants qui jouent et on se voit en train de réfléchir à notre futur potager.
Et pour finir, malgré tout les objets du passé que l’on jette, il reste parfois des trésors. Ceux qui seront transmis a nos enfants quand le temps sera venu, leur futur héritage de valeur ou non. Nos trésors d’enfant et de maintenant, ceux qui ne valent pas plus d’un sous mais qui sont toute notre fortune, notre vie en somme.
Ceux là, on les conserve précieusement, religieusement et durant les déménagement on prend toujours un peu de temps pour les observer, encore une fois. J’ai trouvé un trésors de ma petite femme et j’y prendrai soins autant que nécessaire, car après tout nos madeleines de Proust on ne les choisis pas.

Les spams suppriment mes articles !

J’ai ré-ouvert les commentaires il y a quelques mois pis j’avais laissé de côté, pas vraiment le temps de m’en occuper. Et l’autre jour je regarde pour faire un peu d’entretient sur le site, et c’est alors que je me rends compte que je m’étais fait spammer par presque une centaine de commentaires de publicité en attente de modération -_-‘.

 

Çà m’apprendra à ne pas regarder plus régulièrement, bref, je commence machinalement a supprimer, et je parle à côté et que je fais encore autre chose en même temps….. et sans m’en rendre compte je supprime les quelques articles que j’avais écrit en 2015.
Je m’en aperçois que trop tard, mais au début je m’inquiètes pas j’ai une sauvegarde. Seulement voilà, elle date un peu, beaucoup même (c’est dingue que le temps passe vite avec 2 enfants).
Au final, j’ai supprimé un an d’article pensant que c’était des spams (me souviens a un moment, je m’étais dit « ba qu’est ce que je fais dans la partie article »). Putain fait chier quand même, je fais devoir réfléchir a établir des sauvegarde automatique régulière, mon hébergeur propose un truc mais j’en voyais pas l’intérêt…… no comment !

Devenir auto-entrepreneur: Les papiers

 
Il y a déjà quelques années, j’entendais de temps en temps cette question:  » Mais pourquoi t’en fais pas ton métier? « . Honnêtement, je le faisais plus par passion et par envie d’aider qu’a chercher un quelconque bénéfice. Puis le temps passant, mes connaissances augmentant, et l’envie de mener sa propre barque grandissant, fallait que je me lance.
Bien sur, je ne fonces pas sans réfléchir, alors j’ai commencé à regarder ce qu’il y avait sur le marché et je me suis rendu compte qu’il y avait son trou à faire. Qu’une niche économique était vacante alors qu’il me semblait que la demande était grandissante (du moins ce fut un constat dans mon entourage). Actuellement un site représente un poids financier difficilement supportable pour les petites structures ( PME, TPE, artisant, auto-entrepreneur….) alors qu’avec les technologies et certains outils (framework, CMS…) on peut déployer un site à moindre coût. Voila j’avais trouvé mon business model, des sites « low cost » pour les petites entreprises.
Voulant assurer mes arrières, je conserve mon emploi actuel à temps plein, je réfléchis à comment concilier ces deux activités sans pénaliser ma famille, pas évident…. j’essaierai d’assurer les deux et lorsque ma 2eme activité sera lancée j’envisagerai de réduire la 1ere… j’ai hâte.

1ere étape, les démarches administratives.

Lancer une activité, sans y perdre une chaussette, sans frais, sans grosses contraintes administratives, et en moins d’un mois finalement ca existe aussi en France.
Au début, voulant en savoir plus, je me suis renseigné auprès de la cité des métiers qui se trouve dans mon quartier à 5 min de chez moi. Le premier contact se solde par un flot d’information, d’abréviation, de conditions, plein de renseigments…. RSI, cipav, URSSAF, micro-entreprise, CFE, lébéral, EIRL, artisanat bref on peut vite se noyer mais avec le recul on s’aperçoit que l’on est bien informé. Cela m’a donné des pistes de recherches, et au final le site « officiel » est une mine d’or d’information car il y a beaucoup de possibilités, de champ d’action ( commerce, libéral, artisant…) et c’est bien expliqué.
Au final, ayant loupé l’URSSAF ( à 10 min de la fermeture) j’ai fini par trouvé les quelques réponses qui me manquaient sur des forums, des questions qui me bloquaient completement dans mes démarches comme le nom de mon activité. Une fois cette dernière limite passée j’ai pris la décision de faire mon « dossier » en ligne sur le site officiel ce qui m’a pris au total, en prenant mon temps et en relisant trois le formulaire 15-20 min.
Je suis devenu auto-entrepreneur officiellement en moins de 15 jours et Grizzly Web  est née.

Dwarf Fortress,nouvelle MAJ !!

Cela va faire 2 ans qu’ils n’avaient pas fait de mise à jour de leur rogue like  délirant… et voilà qu’ils annoncent sur leur site la prochaine sortie de leur release en début juillet.
 
Les auteurs annoncent des changements énormes depuis la dernière version, je pleure déjà à l’idée de devoir tout réapprendre en laissant derrière moi, des centaines de nains sacrifiés pour la cause et de modifier les quelques aides que j’avais répertoriées.

Gardez votre sens critique bordel !

En surfant sur nofrag.com je suis tombé sur un commentaire de tribune nous invitant à signer une pétition contre la taxe des animaux de compagnie.

 

Etonné, je clique pour voir de quoi il en retourne et j’arrive sur http://www.petitions24.net/ qui posséde 10700 signatures et 1500 commentaires. Un engouement énorme, je m’étonne de ne pas en avoir entendu parler plutôt.
En gros ca dit:
Une directive européenne pour imposer aux états une loi visant à mettre en place une taxe sur les animaux de compagnie serait en préparation au parlement européen.

Cette taxe devrait être d’un montant de 100€ par animal et par an. Elle aurait pour but de recenser les animaux de compagnie et de récupérer leur coût à la collectivité.

Je fais une recherche google avec ces mot clés  » taxe sur les animaux de compagnie » et je tombe sur plein d’infos. Certaines datant de quelques années promouvant l’idée de cette taxe, d’autre venant de forum divers et variés ( au feminin.com, les forums de france2 et aussi des echos) mais aussi de sites « d’informations » ( agoravox, delitdimages…).
A chaque fois je cherchais à connaitre la source de l’info mais évidement tout le monde relaie l’info sans en dire la provenance. Malgré tout, un site la donne et il s’agit de http://nordpresse.be/bientot-taxe-les-animaux-leurope/.
En parcourant leur site je m’étonne tout de suite des titres qui puent les conneries et en cherchant dans l’onglet  » A propos  » un petit texte explique le but de leur site:
Nordpresse est un site d’information indépendant.
Nous avons pour ambition de faire du vrai journalisme, en cherchant des informations que les médias traditionnels ne traitent pas. Néanmoins, notre petite équipe d’amateurs n’a pas toujours le temps de vérifier toutes nos informations, mais nous sommes des gens optimistes et faisons donc confiance à nos sources.
Nous militons également pour plus de réflexion face à l’information et encourageons donc nos lecteurs à vérifier les informations qu’ils lisent sur internet.
Je découvre qu’effectivement tout ceci n’est que foutaise et qu’ils le font dans un but pédagogique, afin que leurs visiteurs choqué/étonné par ce qui lisent essaient de vérifier l’info. Mais à lire les commentaires, c’est peine perdue. Comment un truc aussi énorme peut être repris partout sans vérifications ou interrogations des gens et c’est encore plus pitoyable lorsque c’est repris par des sites d’infos « pro » ou revendiqué comme tel.
Bref pour tester un peu si mes contact vérifient les infos, j’ai mis sur ma page Facebook la page de pétition contre cette taxe, et je verrai bien si certain tombent dans le panneau.
Pour finir, gardez votre sens critique surtout lorsque vous lisez n’importe quoi, n’importe où….
pis au pire concernant les animaux, il y a toujours cette solution:

Esport sur Call of Duty… heuuuu Lol ?

Call of Duty, drapeau de l’Esport FPS sur console….. Fails?

 

bon mettons les choses au clair….

Elle date un petit peu, mais tristement toujours d’actualité. CoD est à l’ESWC  depuis quelques années, et beaucoup de moyens sont mis en oeuvre pour promouvoir le truc et vendre le prochain CoD l’année prochaine.

 


ESWC 2013 Call Of Duty Tournament door  ESWC


Plein de team y sont comme la team-console vitality (non retenez-vous) ainsi que la team millenium ect….
Bref ça sent la sueur, la tension, ça sent les pros, la concentration, l’exultation de la victoire bref de l’Esport… sauf que…. on parle de CoD sur console la!! CoD déjà
En matant quelques vidéos de frag movies et des matchs de CoD durant cette compétition, je tique, et je me marre. Non mais sérieusement, c’est le maximum que peuvent faire les joueurs consoles sur les FPS?  En cherchant un peu je tombe sur une interview d’un des joueurs de Vitality et là j’explose de rire…


[COD] L’esport & le Skill en 2013 door  lordDVD

C’est encore plus pathétique que je ne le pensais, les aimbots sont autorisés en compét….bref)
Alors soyons honnete, si vous voulez suivre l’actualité Esport en matiere de FPS allez sur French frag Factory et pas ailleur. Oubliez les grosses rencontres où l’argent des éditeurs poussent leurs jeu en avant en insérant du cash flow… CoD console (et même PC), n’est pas tailler pour l’Esport!! Il y a rien dedans, un peu de strat et quelque réflexes tout au plus… la courbe de progression n’est  pas énorme.
Non stop quoi, si vous voulez voir des vidéos de gens talentueux qui évoluent dans l’Esport alors mattez ca:
ou encore ca

Bref si vous deviez retenir qu’un seul truc de cet article.
Esport FPS = PC sur des jeux qui ont fait leurs preuves, point barre.  Les autres retournez frager avec vos aimbots, et laissez les hommes jouer sérieusement entre eux.
Tssss ces jeunes noobs quan même…

Google lance le traitement de votre ADN dans son cloud

Les dérives sont énormes, et Google devient un ogre incommensurable de nos données personnelles. Même si l’objectif recherché reste louable, quelles sont les garde fou mis en place ? Ca me fait réfléchir en tout cas aux pouvoirs des sociétés privées qu’ont sur les recherches scientifiques, et notamment sur les recherches en médecine ou au sujet de la santé publique.

 

 

Google lance Google Genomics, une API qui permettra aux chercheurs d’envoyer leurs séquences ADN pour les traiter avec le cloud de Google, et les partager avec la communauté scientifique.

Google lance Google Genomics, une API qui permettra aux chercheurs d’envoyer leurs séquences ADN pour les traiter avec le cloud de Google, et les partager avec la communauté scientifique.

 

La guerre commerciale que se livrent les géants du cloud pour posséder chez eux les informations génétiques de millions d’individus a commencé. Alors que nous rapportions en début de semaine que la firme IBM s’imaginait être capable d’ici cinq ans d’analyser l’ADN des patients pour proposer aux médecins un traitement adapté en quelques minutes, Google a annoncé vendredi la mise à disposition d’une API dédiée au traitement du génome, baptisée Google Genomics.

 

L’API permettra aux chercheurs d’envoyer les séquences ADN qu’ils doivent traiter sur les serveurs de Google, et de profiter de la puissance de calcul et des algorithmes de Google pour faciliter la lecture des séquences, et réaliser leur alignement à partir de séquences de référence. L’outil peut importer en masse les séquences ADN alignées au format BAM, importer des séquences non alignées, réaliser des traitements sur les données, et exporter les séquençages au format BAM.

 

 

« Un ensemble de données peut être public ou privé, ce qui veut dire alors que l’accès est réservé aux propriétaires du projet de cloud« , précise Google.

 

Malgré son caractère particulièrement sensible, l’API Google Genomics n’est pas soumis à une politique particulière de protection des données. Les conditions d’utilisation proposées sont celles de tous les services de cloud de Google. Elles prévoient que les utilisateurs des API conservent la propriété des données envoyées sur le cloud.

 

Les pages de Google Genomics ne sont pas claires sur l’utilisation qui peut être faite des données génétiques, lorsque ces données sont déclarées « publiques » par les chercheurs qui les envoient. Or l’objectif est bien de pouvoir partager un maximum d’informations génétiques pour mettre les séquences en commun, et profiter de leur analyse comparée.

Google rejoint la Global Alliance for Genomics and Health

 

« Imaginez l’impact si partout des chercheurs avaient des échantillons de plus grande taille pour faire la distinction entre les gens qui deviennent malades et ceux qui restent en bonne santé, entre les patients qui répondent à un traitement et ceux dont la maladie empire, entre les pathogènes qui causent des épidémies et ceux qui sont sans conséquences. Imaginez s’ils pouvaient tester des hypothèses biologiques en quelques secondes plutôt qu’en plusieurs jours, sans avoir à posséder un superordinateur« , se réjouit Google.

Un projet qui promet effectivement des avancées spectaculaires pour la médecine personnalisée, mais qui implique aussi en partie de confier ses données de santé aux quelques firmes privées qui disposeront des capacités de calculs et des algorithmes nécessaires. C’est tout le service public médical qui risque d’être remis en question, avec de très nombreuses autres questions éthiques et sociétales qui commencent tout juste à être abordées.

 

Pour conforter sa place dans le traitement des informations génétiques, Google a également annoncé jeudi qu’il rejoignait le consortium Global Alliance for Genomics and Health (GAGH), en cours de formation depuis juin 2013. « L’Alliance est un effort international pour développer des approches harmonisées pour permettre un partage responsable, sécurisé et efficace de l’information génomique et clinique dans le cloud« , explique Google, qui assure que le consortium respecte « les plus hauts standards d’éthique et de vie privée« .

 

Mais le livre blanc (.pdf) publié par l’Alliance en juin dernier n’apporte aucune garantie. Il expose les problèmes d’éthique et de vie privée, les différences de régulations entre les pays, et propose que l’Alliance joue un rôle d’harmonisation de ces politiques à l’échelle mondiale. En clair, il s’agit d’un lobby.

 

Site d’origine : http://www.numerama.com/magazine/28613-google-lance-le-traitement-de-votre-adn-dans-son-cloud.html